Calendrier électoral pour 2023 : Yannick Lukusa et son parti politique « AGIR pour le Changement » dénoncent la Première Violation de la Loi par la CENI de Kadima

C’est une première violation officielle de la loi par la Commission Électorale Nationale Indépendante, « CENI », sous le leadership de Denis Kadima selon le Président National du Parti politique «AGIR» pour le Changement, Yannick Lukusa qui rappelle que le calendrier électoral complet devait être publié le 26 octobre 2022, chose qui n’a pas eu lieu.

« Il y a exactement quatre (4) jours, la CENI a violé un principe essentiel, parce qu’elle avait l’obligation de publier le calendrier électoral au plus tard le 26 octobre 2022. Selon les textes, le calendrier électoral est censé être publié une année avant la convocation du scrutin. Considérant que le scrutin de 2023 devrait être convoqué le 26 octobre 2023, donc le 26 octobre 2022 la CENI avait sa date butoir pour nous présenter un calendrier électoral complet. Ça n’a pas été fait, nous n’avons même pas eu droit à une Communication officielle de cette institution pour nous expliquer cette violation des textes »

a regretté Yannick Lukusa

Ça commence mal!

Se déclarant être prêt, avec son parti politique AGIR, à affronter les prochaines échéances électorales, Yannick Lukusa suggère à Dénis Kadima de faire le plus vite pour se rattraper en publiant le dit calendrier de peur d’aller de violation en violations des textes légaux.

Yannick Lukusa, Président National du Parti Politique «AGIR pour le Changement», lors de la foire politique organisée le 30 octobre 2022 à Fitness Hôtel.

« Nous personnelle, nous l’appelons à se régulariser et à se rattraper rapidement parce que nous ne voulons pas qu’il s’habitue avec des tels actes c’est à dire, les violations des textes car les élections nous préoccupent au premier point »

a t-il ajouté.

Signalons que cette accusation de Yannick Lukusa sur le bureau Kadima a été déclarée à l’issue d’une double activité qui a eu lieu le Dimanche 30 Octobre à l’hôtel fitness dans la Commune de Bandalungwa, notamment une foire et un salon politique, dont son parti politique AGIR pour le Changement, avec comme slogan « Réinventons le CONGO», a organisé et au cours de laquelle une centaine d’adhésion a été enregistrée

Lire aussi  3ème Numéro de « Congo d’Aujourd’hui » : Jean-Thierry Monsenepwo vante les prouesses diplomatiques du Premier mandat de Félix Tshisekedi

Ladite activité a été également marquée par l’installation officielle du nouveau comité directoire du parti avec Déborah Beyoko comme Secrétaire Général Adjoint.

Noel Nzogu

2 thoughts on “Calendrier électoral pour 2023 : Yannick Lukusa et son parti politique « AGIR pour le Changement » dénoncent la Première Violation de la Loi par la CENI de Kadima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *