Cumul des mandats en RDC : Eric Kamba crie à la violation de l’article 108 de la Constitution par le Premier Ministre et certains de ses Ministres

Des voix continuent à se lever pour dénoncer le cumul des fonctions qu’exercent plusieurs membres du Gouvernement Sama Lukonde ayant confirmé leurs mandats de députés nationaux ou provinciaux.

L’analyste politique Éric Kamba se dit scandalisé par ce manque de respect criant aux lois régissant le pouvoir législatif en République Démocratique du Congo par les nouveaux élus aux dernières élections législatives.

Il se base sur l’article 108 de la Constitution qui parle de l’incompatibilité des mandats des députés nationaux et des sénateurs.

Membre de l’Union Sacrée, mais surtout très engagé sur tout ce qui concerne l’intérêt de l’État, Éric Kamba appelle à la démission de Jean Michel Sama Lukonde , Nicolas Kazadi et autres dont les termes de leurs mandats sont arrivés à la fin tout en étant au même moment « validé à l’Assemblée Nationale ».

« Le mandat de Jean Michel Sama Lukonde tout comme celui de Nicholas Kazadi est arrivé à la fin, ils doivent démissionner. La Cour constitutionnelle ne peut pas changer des lois, ce sont des prérogatives réservées à l’Assemblée Nationale et au Sénat »

a déclaré haut et fort Éric Kamba qui n’a pas été élu aux législatives nationales dernières.

Se considérant un prototype d’un Conseil du Chef de l’État, Éric Kamba ne veut pas surtout que le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo soit embobiné par des initiatives inconstitutionnelles des politiciens qu’il qualifie de véreux, motivés par des intérêts privés.

« Le Président de la République ne doit pas subir des chantages et ne doit non plus cautionner ces manoeuvres égoïstes de ces individus »

a t-il tranché.

S’agissant de l’évaluation de l’action du Gouvernement Sama Lukonde, Éric Kamba n’adhère pas à l’avis selon lequel le Premier Ministre actuel serait le meilleur depuis l’Indépendance.

Lire aussi  Appel à l'Unité : la nouvelle l'Asbl “Génération Tout Kasaï” veut mettre fin à la barbarie séculaire des ennemis de la RDC ( Sortie officielle )

Ce congolais observateur de la vie politique en RDC, Éric Kamba estime qu’il y a plusieurs inteligences qui traînent dans la réserve au Congo.

Il conjure le Chef de l’État à ne pas reprendre certains membres de l’Union Sacré ayant démontré leurs limites, à l’instar de Nicolas Kazadi à qui il appelle également à la démission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *