« Les faits sont clairs et documentés : le M23 n’est pas un groupe de rebelles congolais indépendants, mais plutôt le bras armé des forces armées rwandaises »[Tribune de T. Monsenepwo sur les propos mensongers de KAGAME]

THIERRY MONSENEPWO CONTRE CONTRE LES PROPOS MENSONGERS DE PAUL KAGAME : RÉTABLIR LA VÉRITÉ POUR LA PAIX DANS L’EST DE LA RDC

Dans une récente déclaration, le président rwandais Paul Kagame a une fois de plus propagé des informations trompeuses et infondées concernant la situation sécuritaire dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). En accusant le chef de l’État congolais d’avoir hébergé les rebelles du M23 à Kinshasa sans dialogue préalable, Kagame tente de détourner l’attention de la véritable origine du conflit et de la souffrance de millions de Congolais dans la région.

Les faits sont clairs et documentés : le M23 n’est pas un groupe de rebelles congolais indépendants, mais plutôt le bras armé des forces armées rwandaises, comme l’ont confirmé de nombreux rapports des Nations Unies et d’autres organismes internationaux. Les armes, le financement et le soutien logistique du M23 proviennent du Rwanda voisin, dans le but de déstabiliser la région et de poursuivre les intérêts politiques et économiques de Kagame.

Les conséquences de cette ingérence étrangère sont dévastatrices pour le peuple congolais, qui a déjà subi des décennies de conflit, de violence et de pertes humaines incommensurables. Des millions de vies ont été perdues, des familles ont été déchirées et des communautés ont été déplacées de force, dans ce qui est devenu l’un des conflits les plus meurtriers et les plus prolongés de l’histoire récente de l’Afrique.

En réaffirmant notre engagement envers la vérité et la justice, nous, Congolais, refusons de tomber dans le piège des mensonges et de la propagande de Kagame. Nous sommes prêts à défendre notre souveraineté et à lutter pour la paix dans notre pays, non pas parce que nous n’avons rien à perdre, mais parce que nous avons tout à gagner : la sécurité, la stabilité et un avenir meilleur pour nos compatriotes de l’est de la RDC.

Lire aussi  RDC : Les premiers mots de Judith Tuluka Suminwa après sa nomination au poste de Premier ministre

Nous appelons la communauté internationale à reconnaître la véritable nature du conflit dans l’est de la RDC et à prendre des mesures concrètes pour mettre fin au soutien de Kagame au M23 et à d’autres groupes armés. La paix et la stabilité dans la région ne seront réalisables que lorsque les responsables de l’ingérence étrangère seront tenus responsables et que des efforts sérieux seront déployés pour répondre aux besoins et aux aspirations légitimes du peuple congolais.

Ensemble, nous continuerons à lutter pour la vérité, la justice et la paix dans l’est de la RDC, en refusant d’être victimes de la désinformation et en affirmant notre droit à un avenir sûr et prospère pour tous.

Tribune de Jean Thierry Monsenepwo, cadre et communicateur de l’Union Sacrée pour la Nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *