Lukunga : le N°458, Thierry Monsenepwo s’engage à construire le temple de l’E.M.E.N.A pour les fidèles du Quartier Camp Munganga

C’était une joie immense pour les fidèles de l’Église Mission Évangélique Nouvelle Alliance, E.M.E.N.A en sigle, d’être rassurés qu’ils auront un nouveau temple leur permettant de prier dans les conditions favorables.

Ce dimanche 3 décembre 2023, le Candidat Député National, Jean Thierry Monsenepwo a pris part au culte d’action de grâce à église EMENA du quartier Camp Munganga pour laquelle, le numéro 458 à Lukunga s’engagé à rendre le lieu des cultes viable et confortable.

Devant les fidèles et les hommes de Dieu, Jean Thierry Monsenepwo a pris cet engagement, celui de construction, sur un terrain appartenant déjà à cette église, un temple convenable aux enfants de Dieu.

Un engagement très profitable pour cette église qui accueille plus de mille croyants mais qui ne disposait pas d’espace pour contenir tout le monde.

Vu le temps que les travaux pourraient prendre, Jean Thierry Monsenepwo a, en outre, demandé à son cabinet d’équiper l’actuel temple en plafond, de placer les ventilateurs plafonniers et disposer un groupe électrogène pour l’église.

Se disant honoré de la présence de leur frère en Christ, le Pasteur titulaire de l’EMENA a beaucoup remercié leur invité pour avoir été soucieux à l’oeuvre de Dieu et lui rassure que cette semence rencontrera la confiance des fidèles de son église et leurs familles afin d’opérer leur choix sur le 458 pour la circonscription de Lukunga.

« le vote peut se faire tel que nous le voulons, mais si les fidèles et hommes de Dieu ne te remettent pas aux mains de Christ, la victoire ne sera pas possible » a déclaré T. Monsenepwo demandant la bénédiction des fidèles de l’EMENA.

Lire aussi  RDC : Moïse Katumbi, un perdant inaudible aux abois (Édito)

Thierry Monsenepwo a instruit son équipe à passer chaque semaine pour déposer du sable et ciment pour faire avancer les travaux de construction du nouveau temple.

Ayant souffert à son enfance pour étudier, Monsenepwo a demandé en outre au Pasteur titulaire d’identifier 20 jeunes qui peuvent bénéficier des formations professionnelles à l’INPP et d’autres également qui seront envoyés à l’Université pour étudier avec prise en charge.

Les chants et cris de joie ont caractérisé ce culte d’action de Grâce. Les fidèles très émotionnés, vêtus en polo de campagne, ont rassuré à l’homme aux actions concrètes qu’ils n’auront plus une autre personne à désigner comme leur défenseur à l’Assemblée Nationale si pas lui, le 458.

Après le culte, sous la direction du pasteur titulaire de l’EMENA, Jean Thierry Monsenepwo a procédé à une visite guidée au terrain de l’église pour se rendre compte de la disposition de la route et la dimension de la parcelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *