60ème Éd. de la Biennale de Venise sur les Arts : pour la première fois la RDC expose ses oeuvres, le résultat positif de la diplomatie culturelle

Pour la première fois de son histoire, la République Démocratique du Congo prend part à la Biennale de Venise, sous l’ère de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La Biennale de Venise est un évènement artistique extraordinaire qui a ouvert ses portes depuis le 20 avril dernier dans la ville Italienne de Venise.

Une forte délégation congolaise conduite par elle-même, Catherine Kathungu Furaha, Ministre de la Culture Arts et Patrimoine, séjourne depuis une semaine à Venise, ville d’Italie, chef-lieu de province et capitale de la Vénétie.

À en croire à un communiqué du Cabinet de la Ministre de la Culture, Arts et Patrimoine, la République Démocratique du Congo aura un pavillon pour exposer ses œuvres d’art pour l’admiration et l’appréciation de tout ce qui vient du pays de Lumumba.

« Ce rendez-vous artistique international est donc en d’autres termes une démonstration des forces de productions artistiques du monde entier. Depuis son lancement il y a 120 ans passés, la RDC a été conviée pour la première fois en 2024 à prendre part à la Biennale de Venise, un événement qui se tient chaque 2 ans »

indique ledit communiqué sur ce sommet artistique équivalent à une Coupe du Monde des arts.

Le même communiqué renseigne que l’invitation de la RDC à cet événement est le résultat d’un grand travail abattu par le Gouvernement congolais qui n’a ménagé aucun effort pour redynamiser la diplomatie culturelle à travers le réseau de la diaspora.

Cette invitation fait suite à la participation de la RDC à la Conférence mondiale sur l’éducation culturelle et artistique où a participé Catherine Kathungu Furaha qui a eu le privilège de coprésider pour le compte de la RDC cette rencontre mondiale.

« La RDC n’était pas encore invitée. C’est parce-que nous avons fait, pendant les trois dernières années au ministère de la culture, beaucoup de mouvements au niveau international pour promouvoir le secteur artistique et culturel congolais afin de faire passer en avant plan, les arts congolais, leurs producteurs, et ses artistes. C’est ainsi que le monde a commencé à s’intéresser de ce qui se passe au Congo »

poursuit le dit communiqué.

Le Congo offre des opportunités aux artistes pour que ces derniers vivent de leurs œuvres tel que voulu et décidé par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo considéré ce jour, outre Commandant suprême des forces armées et Haut magistrat en justice, en culture : « le Maître des arts et des lettres ».

Lire aussi  Poésie : l'artiste Youssef Branh devant le public matadien, ce vendredi, avec son spectacle "Les Yeux d'Es"

La convocation ce jour de la Biennale de Venise n’est pas anodine, le mois d’avril est considéré comme le mois des arts en raison de la Journée Mondiale de l’Art célébrée chaque 15 avril.

En cette soixantième édition, « la Biennale Art 2024, sera une célébration de l’étranger, du lointain, de l’outsider, du queer et de l’indigène ».

Selon le Curateur Gabriel SALMI, la RDC va officiellement ouvrir les portes de son pavillon le 17 mai prochain.

Sans attendre l’ouverture de leur Pavillon, les artistes congolais se sont illustrés avec certaines activités lors de la cérémonie inaugurale de la Biennale le 20 avril 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *