20 ans de l’Accord Global et Inclusif : Catherine Kathungu rend hommage aux femmes ayant participé à l’aboutissement de ce processus de Paix en RDC

La salle de conférence du Musée National de la RDC du Boulevard Triomphal a accueilli ce Lundi 31 juillet 2023 des dizaines des femmes ayant participé au processus de paix et de réunification de la RDC en partition en 1998 jusqu’à 2003.

Grâce à leur dynamisme et détermination à participer et restaurer la paix de leur beau et cher pays, les femmes qui ont fait le déplacement en Afrique du Sud racontent qu’elles ont fait face à beaucoup d’humiliation et de terreur sur place que les hommes semaient en leur défaveur pour les décourager à progresser avec leur participation.

Un film de 15′, conçu par l’ONG Salama Women’s Institue, qui raconte l’histoire de la participation féminine à l’accord global et inclusif, a été projecté dans la salle devant l’auguste assemblée.

L’on pouvait entendre le témoignage des femmes leaders de l’époque, avec entre autre la participation de l’actuel Ministre d’État, Ministre de l’Environnement Ève Bazaiba qui déjà à l’époque était une militante de la paix.

Ces femmes ont contraint, par leur cœur de mère, les belligérants à retourner sur la table de négociation et finalement à signer l’accord global et inclusif de Sun City en Afrique du Sud.

Signé le 16 décembre 2002, cet accord a permis l’arrivée de la transition et du gouvernement de la transition 1+4 le 30 juin 2003 avec Joseph Kabila Kabange comme président de la République et Jean-Pierre Bemba, Azarias Ruberwa, Hierodia, Abdoulaye Yerodia Ndombasi et Z’ahidi Arthur Ngoma, tous Vice-présidents.

Pour avoir écrit l’histoire de la paix en République Démocratique du Congo en lettres d’Or, ces femmes, qui certaines ont passé l’arme à gauche et d’autres encore actives, ont bénéficié des brevets de mérite et de reconnaissance à leur sacrifice au nom de la Paix en RDC.

Lire aussi  Élections de Décembre 2023 : Les Associations Féminines de la Ville de Butembo prennent acte du Dépôt de Candidature de Catherine Kathungu Furaha

Il faut noter que Catherine Kathungu Furaha a conduit cette cérémonie grâce à l’intérim qu’elle joue pour la Ministre du Genre, famille et Enfant qui est absente.

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *