Adhésion de JJ Mamba dans AFC : « le Rwanda a trouvé en Corneille Nangaa et ses affidés le nouveau visage de son plan d’annexion des zones minières, agricoles et pastorales limitrophes »[T. Monsenepwo]

Jean Thierry Monsenepwo, acteur politique en République Démocratique du Congo, a réagi sur le recrutement de Jean Jacques Mamba dans Alliance du Fleuve Congo de Corneille Nangaa ( AFC).

D’après Jean Thierry Monsenepwo, la création et le recrutement dans l’AFC sont les Stratégies de Paul KAGAME en personne, qui cherche à donner un visage congolais à son entreprise de pillage de ressources naturelles de la RDC en se servant des proxies congolais.

« Il y a de quoi s’attendre à ce que d’autres promoteurs politiques aux abois puissent rejoindre les agresseurs rwandais en quête de béquille et de blanchisserie. En effet, l’action diplomatique appuyée par la puissance de feu de nos forces de défense et par la vigilance de nos forces de sécurité ont fini par faire tomber le masque du M23, désormais perçu par tous comme ce qu’il a toujours été, à savoir un conglomérat de supplétifs de l’armée de Paul Kagame. Face à l’avalanche de condamnations internationales des élans expansionnistes du Rwanda à l’Est de la RDC et au refus catégorique du Président de la République de dialoguer avec le M23, le Rwanda a trouvé en Corneille Nangaa et ses affidés le nouveau visage de son plan d’annexion des zones minières, agricoles et pastorales limitrophes », a indiqué Thierry Monsenepwo.

La bouche autorisée de l’Union Sacrée de la Nation, Monsenepwo a évoqué les grandes lignes de la dernière sortie médiatique du Chef de l’État concernant la situation actuelle.

« Tout ceci est loin d’avoir échappé à la clairvoyance de nos forces d’intelligence. Il nous souviendra qu’au cours de l’exercice de briefing auquel le Chef de l’État s’est prêté dernièrement à la RTNC, il n’a pas manqué de faire allusion à des tentatives de déstabilisation des institutions financées notamment par la rente de situation obtenue de la négociation léonine des contrats chinois par l’ancien régime. Le Président de la République avait alors indiqué de manière furtive et sibylline que les services d’intelligence étaient à pied d’œuvre pour démanteler ce réseau de nostalgiques de l’ordre ancien »

ajoute-t-il.

Le Cadre de l’Union Sacrée pour la Nation a par ailleurs proposé, la fermeture de l’ambassade du Rwanda en RDC, le retrait pur et simple de la nationalité congolaise et des droits politiques à tout compatriote qui servirait de cheval de Troie à Paul KAGAME, l’interdiction formelle par le CSAC aux médias traditionnels et aux utilisateurs congolais des réseaux sociaux de relayer la communication du M23 et de l’AFC, la fermeture définitive de la frontière avec le Rwanda et la mise au ban de tous les acteurs et officines internationaux qui prêtent le flanc à l’agression rwandaise pour faciliter leur l’approvisionnement.

Lire aussi  Le Congo d'Aujourd'hui N°7: Voici les raisons pour lesquelles les jeunes doivent rejoindre massivement l'Armée selon la demande du Chef de l'État (Les indications de Thierry Monsenepwo)

Dans une conférence de presse ténue à Bruxelles, Jean Jacques Mamba, ancien Député National et ancien Porte-parole de MLC, a annoncé son adhésion au mouvement militaire alliance du fleuve Congo fondé par l’ancien président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Corneille Nangaa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *