RDC : « Chérubin Okende ne dérangeait en rien le régime »[Thierry Monsenepwo]

À la suite de la conclusion des enquêtes sur la mort de Chérubin Okende, Jean Thierry Monsenepwo, acteur politique et membre de l’Union Sacrée de la Nation(USN), a estimé que « le travail de parquet est humain, il ne sera jamais à cent pour-cent terminé, à ce stade qu’il faille l’accepter » l’a-t-il fait savoir aux antennes de la Radio France Internationale (RFI).

Face aux critiques de l’Opposition sur les résultats des enquêtes, ce Communicateur et cadre de l’USN souligne que « s’il faudrait demain avoir plus d’avantages des éléments à intégrer dans le travail de la justice, on va ouvrir la brèche ».

« Pour l’instant nous faisons confiance à la justice et nous sommes convaincus que le travail qui a été fait a été à la mesure et à la disposition des moyens de notre justice »

a-t-il indiqué.

Jean Thierry Monsenepwo a par ailleurs souligné que « Chérubin Okende ne dérangeait en rien le régime en place ».

« Le crime d’État a été écarté depuis longtemps étant donné que il y avait pas des motifs des mobiles au régime aux institutions de la République qui pousserait le régime ou le pourvoir de mettre terme à la vie de celui qui a été ministre de Transport et Député National » a-t-il précisé.

7 mois après, les résultats des enquêtes sur la mort de Chérubin Okende ont été dévoilés, le jeudi 29 février par le Procureur Général près la Cour de Cassation, Firmin Mvonde au cours d’une conférence de Presse.

Le procureur général près la cour de cassation avait affirmé que Chérubin Okende s’était suicidé

« Le corps de Chérubin Okende n’a subi aucun traumatisme selon l’autopsie. Son corps n’était pas ciblé par des balles mais plutôt une seule balle tirée par lui-même »

avait-il affirmé

Ces résultats ont fait couler beaucoup d’encre et salive dans le chef de l’opposition.

Lire aussi  Transport aérien en RDC: Le Gouvernement débloque 10.000.000 USD pour relancer "Congo Airways"

Pour rappel, Chérubin Okende a été retrouvé mort le 13 juillet dernier. Depuis les enquêtes ont été ouverts pour dévoiler les raisons et les auteurs de la mort de l’ancien ministre des transports et voie de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *