Exclusif: « la non intégration du Grand Kivu dans le circuit économique est à la base de tous les problèmes de cette partie de la RDC »[Prof. Jean de Dieu MINENGU]

C’est dans la salle de conférence du ROTANA PLAZA qu’a eu lieu, le 6 juillet 2022, la première journée de la Première Conférence sur le Développement de la République Démocratique du Congo, convoquée par Augustin Kabuya, Secrétaire Général du Parti politique « Union pour la Démocratie et le Progrès Social », à l’initiative de la Structure « Corps de l’Élite Scientifique de l’UDPS », une activité qui a réuni la crème intellectuelle de ce parti au pouvoir.

Parmi les nombreux professeurs qui ont part à cette conférence scientifique, le Conseiller Principal du Chef de l’État Jean de Dieu Minengu, l’un de panelistes qui a développé le sous-thème « l’intégration économique de la RDC et transition écologique », a orienté son intervention sur les propositions pour la sortie de crise qui guette les provisions de la partie Est du pays.

Jean de Dieu Minengu, Professeur et Conseiller Principal du Chef de l’État

« Quand nous voyons la carte géographique de la RDC, il s’aperçoit clairement que la partie orientale du pays, particulièrement le Kivu, nous voyons clairement que sur le plan économique, ces zones ne sont pas intégrées de façon stratégique dans le circuit économique de la République Démocratique du Congo. Quelqu’un qui produit les pommes de terre au niveau de Nord ou Sud Kivu ou de l’Ituri, il a du mal à ramener cette pomme de terre vers le nord vers le centre vers l’ouest ou soit le sud du pays. La seule voie qui lui permet d’évacuer son produit c’est de le ramener vers le Rwanda, vers l’Ouganda ou la Tanzanie. Ce qui démontre que depuis des longues années, cette région pourtant riche en ressources naturelles n’a pas été intégrée de façon stratégique dans le système ou circuit économique de la RDC » révèle le Professeur Jean de Dieu MINENGU

Quid du vrai problème de la Guerre dans l’EST de la RDC?

Ce spécialiste en matière d’environnement, a alerté sur l’ingouvernabilité de la ville de Kinshasa d’ici 2030 ou 2040 en terme d’infrastructures et d’habitat à cause du surpeuplement qui environnera 20millions d’habitants. Un problème sérieux persistant de construction de ville durable et des écovillages en RDC

« Les politiques publiques, le développement d’un système de transport multimodal interconnecté, le Développement d’un système de production qui prend en compte la transformation, conservation, la distribution et la consommation sont les moyens qui permettront d’intégration économique de la RDC où les provinces ressemblent aujourd’hui à des entités complètement isolées et qui n’interagissent pas» a t-il proposé

Selon le Conseiller MINENGU, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi a mis la RDC sur la voie de développement économique décarboné lorsqu’il a créé l’Agence congolaise la Transition Écologique et du Développement Durable (ACTEED) qui a engendré à son le Fonds d’Entretien des Voies Fluviales et Ferroviaires (FONEFF) déjà en œuvre et le Fonds National de Développement Agricole (FONADA) en gestation

«Le régime précédent avait créé le Fonds National d’Entretien Routier (FONER), mais il y avait un vide au niveau de secteur fluvial et ferroviaire, ce qui a emmené l’ACTEDD à créer le FONEFF pour accompagner l’entretien des voies fluviales et ferroviaires. Dans plus ou moins 6 ans, il sera mis sur pied la « Banque Verte » qui aura pour objectif de mobiliser la finance climatique. Il y a également le Fonds National de Développement Agricole qui pourra arriver d’ici fin 2022 » a-t-il annoncé

Signalons que ces échanges d’information et d’expérience pour trouver des solutions durables dans le but d’accompagner la réussite du mandat du chef de l’État et le développement durable de la RDC prendront fin ce Jeudi 7 juillet 2022

Lire aussi  RDC : «Tous derrière nos FARDC», « la Cohésion Nationale comme premier bouclier contre l' intensification de l'agression rwandaise » [ Campagne lancée par T. Monsenepwo ]

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *