Hausse des frais académiques à l’UPN : Renvoi définitif des étudiants arrêtés meneurs des troubles

Le Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire Mohindo Nzangi, a annoncé que les étudiants arrêtés lors des échauffourées qui ont eu lieu Mardi 17 juillet à l’université pédagogique national (UPN) seront renvoyés définitivement de l’université .

Au cours d’une intervention à la Radio Top Congo FM, Mohindo Nzagi a informé que les étudiants arrêtés lors des échauffourées enregistré au sein de L’UPN seront déférés devant la justice et exclu defitivement de l’université.

« Tous les étudiants qui ont été impliqué dans les casses ont été indetifié, ils vont être déférés devant la justice et renvoyer définitivement »

indique Mohindo Nzangi.

Les étudiants de ( UPN) ont protesté dans l’après midi du Mardi 17 juillet suites à la majoration de frais académique qui est passé de 580. 000fc à 315 $ pour les classes montante d’après les étudiants.

Voulant protester, les étudiants de l’UPN se sont plutôt livrés aux actes de vandalisme. Ils ont détruit des maisons préfabriquées installées dans le site universitaire et les bureaux administratifs ont été caillassés.

Joël MUSEMA (Stagiaire)

Lire aussi  ESU : La hausse des frais académiques à la base de la tension qu'a vécue l'Université Pédagogique Nationalité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *