Loi sur la Politique Culturelle en RDC: C. Kathungu Furaha lance les travaux préparatoires de l’Avant Projet de Loi

Le monde culturel congolais, les artistes ainsi que les opérateurs culturels sont certainement satisfaits de l’annonce faite par la Ministre Catherine Kathungu Furaha s’agissant de l’amélioration du cadre juridique du secteur culturel en République Démocratique du Congo lors de sa dernière participation à la Conférence mondiale sur les politiques culturelles, MONDIACULT 2022 en Mexique.

Au Musée National de RDC (ex Tembe na Tembe), le Ministre de la Culture, arts et Patrimoine, Madame Catherine Kathungu Furaha a présidé, le Lundi 24 Octobre 2022, la Première phase des « Travaux de Validation du Projet consolidé de la Loi déterminant les principaux fondamentaux concernant la Culture et les Arts » organisée par son Ministère en collaboration avec l’UNESCO RDC, le Collectif des Artistes et des Culturels, C.A.C, L’ABSL Plateforme Contemporaine, le Concept Consulting et le Caucus des Députés culturels.

Des assises purement technique

« Mon intervention s’inscrit dans le continuum de différents travaux depuis la Conférence Nationale Souveraine en passant par les Etats Généraux de la culture et aux différents travaux du Ministère de la Culture et des Arts ayant abouti à la déclaration de la Politique Culturelle et, finalement au projet de Loi déterminant les principes fondamentaux concernant la Culture et les Arts  de mon prédécesseur feu Banza Mukalay, d’heureuse mémoire, sans oublier les travaux remarquables de nos partenaires techniques et financiers qui, jusqu’à ces jours, nous accompagnent », a indiqué C. Kathungu Furaha qui était accompagnée de sa Directrice de cabinet adjointe, Madame Elisée Chovu et le Parsec Gratia Kalwengero.

Lire aussi  Jean Thierry Monsenepwo : « Ceux qui attaquent la levée du moratoire sont complices des ennemis de la RDC »

D’ajouter :

« En effet, la prolifération des technologies de l’information et de la communication caractérise aujourd’hui le rapport entre les pays du monde, et cela nous affecte aussi en RDC. De ce fait, l’absence des outils bien adaptés défavorise l’accès universel des utilisateurs vus comme ressources potentielles de ramification de l’économie culturelle nationale.En ce sens, la politique culturelle de la République Démocratique du Congo, risque de s’effondrer faute de promotion nécessaire grâce à l’acquisition et l’appropriation du numérique » a t-elle interpellé

L’appel est lancé à la Communauté nationale, particulièrement au Caucus des Parlementaires culturels composé des Députés nationaux Ados Ndomasi et Dhedhe Mupassa ainsi que le Sénateur Didier Mumengi, de s’approprier de ces textes qui sortiront de cet atelier afin que le secteur culturel soit « réglementé protégé et valorisé ».

Signalons que la démarche en cours a une double finalité, notamment doter le secteur culturel des textes réglementaires auxquels seront joints divers programmes budgétisés.

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *