Nord-Kivu : face à la pression des FARDC, les M23/RDF abandonnent des armes et munitions à Masisi

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir repoussé une nouvelle attaque des rebelles du Mouvement du 23 Mars (M23) contre l’une de leurs positions en territoire de Masisi, dans la province du Nord-Kivu.

Cette attaque a été signalée sur l’axe Karenga, la nuit de vendredi à samedi 11 Novembre 2023. Selon le porte-porale des FARDC au Nord-Kivu, le M23 soutenu par le Rwanda s’est heurté contre une résistance farouche de l’armée. Ils ont abandonné des armes et munitions dans leur fuite.

« Les FARDC ont mis en déroute l’ennemi. Nous avons tenu à présenter les effets militaires récupérés sur l’ennemi au commandant des opérations. Tous les matériels que nous avons présentés appartiennent à l’armée rwandaise »

, a déclaré le lieutenant-colonel Ndjike Kaiko Guillaume qui a présenté ces effets militaires au Coordonnateur des opérations militaires au Nord-Kivu, le lieutenant-général Fall Sikabwe.

Pendant ce temps, d’autres affrontements ont opposé les FARDC au M23 ce même samedi en groupements de Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo et à Kilolirwe, en territoire de Masisi.

Ismaël Kabuyaya

Lire aussi  Goma : les mouvements citoyens s'opposent à l'opération conjointe FARDC-MONUSCO « Spring Bok »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *