Nord-Kivu : le M23 bombarde une base des militaires burundais de l’EAC et prend le contrôle de Kilolirwe à Masisi

Selon des informations provenant de sources locales et relayées par le correspondant de Infos-Express.com dans la région, les rebelles du M23 ont attaqué violemment une base du contingent burundais de la Force régionale de la communauté d’Afrique de l’Est (EAC) le 8 novembre 2023.

L’attaque a eu lieu à Kitshanga, dans le territoire de Masisi, province du Nord-Kivu, causant des pertes humaines et des blessés parmi les forces burundaises. Les rebelles, soutenus par l’armée rwandaise, ont également engagé des combats intenses avec les résistants patriotes appelés « Wazalendo » dans d’autres localités, prenant le contrôle de Kilolirwe.

Après l’attaque à Kitshanga, de nombreux blessés et morts ont été signalés, obligeant les survivants à se réfugier dans la localité de Kibarizo, selon le journaliste Daniel Michombero, qui couvre ce conflit. Il est à noter que les mouvements du contingent burundais avaient été précédemment interdits par les rebelles du M23 dans cette zone, bien que cela relève de la responsabilité burundaise.

Ces récents développements témoignent des efforts continus des rebelles pour étendre leur contrôle sur les territoires, mettant en danger des villes telles que Sake, étant donné que Kilolirwe se trouve à seulement 36 kilomètres de là, dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

Lire aussi  T. Monsenepwo : « Katumbi a endeuillé la cité de MOANDA pour cacher un échec de mobilisation et justifier son défilement face aux populations du Kasaï qui l’attendaient pour le conspuer »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *