Coupure d’électricité à Goma : les FARDC pointent du doigt au M23

Dans un communiqué daté du 7 novembre 2023, le porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) au Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, a déclaré que l’armée rwandaise, agissant sous l’égide du M23, a délibérément ciblé les lignes électriques principales et secondaires de la société Virunga Énergies à l’aide de tirs de mortiers. Cette attaque a plongé une partie de la ville de Goma dans l’obscurité le lundi dernier.

Les FARDC ont informé l’opinion nationale et internationale que « l’armée rwandaise, opérant sous couvert du M23, a délibérément visé la semaine dernière et ce lundi 6 novembre, à travers des tirs de mortier, les lignes électriques principales et secondaires à moyenne tension de la Société Virunga Énergies, fournissant de l’électricité à la ville de Goma », indique le communiqué de l’armée.

Cette action terroriste et criminelle a plongé la ville dans l’obscurité, entraînant des conséquences incalculables sur les hôpitaux et l’approvisionnement en eau potable, ajoute le communiqué.

L’armée appelle la communauté nationale et internationale à prendre note de ces actes extrêmement graves et à en tirer toutes les conséquences nécessaires. La coupure d’électricité a eu lieu le lundi soir dans une grande partie de la ville de Goma, avant d’être rétablie le mardi 7 novembre 2023.

Lire aussi  Dépôt de Candidature de Félix Tshisekedi : « Une candidature pour placer le Congo dans l’orbite de l’émergence durant les 5 prochaines années »[Thierry Monsenepwo]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *