PTNTIC : Augustin Kibassa lance la 8ème Session de l’Assemblée des Régulateurs des Télécommunications de l’Afrique Centrale

Le Ministre des PTNTIC (Postes, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication), Augustin Kibassa a ouvert ce jeudi 22 juin 2023 à Kinshasa, la 8è session ordinaire de l’Assemblée des Régulateurs des Télécommunications de l’Afrique Centrale (ARTAC).

Organisée par l’ARPTC (Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunication du Congo), cette conférence avait pour thème : « Autonomisation des Agences/Autorités de Régulation des Télécommunications pour faire face aux mutations de l’écosystème« .

Le but de ces assises est d’évaluer les recommandations prises à Libreville (Gabon) lors de la 7è session ordinaire et aussi de réfléchir sur une nouvelle vision globalisante avec l’intégration du secteur postal.

Dans son mot d’ouverture, le patron des PTNTIC en RDC a signifié que ces assises constituent une occasion de proposer non seulement un nouveau plan stratégique pour l’ARTAC mais aussi des nouvelles stratégies organisationnelles devant contribuer encore plus efficacement au développement socioéconomique de l’Afrique centrale.

« Les mutations sans cesse de l’écosystème de notre secteur dues principalement aux évolutions technologiques, nous obligent à adapter nos politiques et stratégies nationales afin de faire face aux défis et enjeux liés à ces nouvelles technologies. En tant que régulateurs, ces mutations vous imposent aussi de vous adapter et d’adopter des nouvelles approches de régulation. Nous sommes donc convaincus que l’une des approches est celle de trouver ensemble des solutions efficaces pour atteindre les objectifs de la transformation digitale et de l’intégration dans notre sous-région d’Afrique Centrale »

a-t-il déclaré

Kibassa Maliba a invité tous les régulateurs à bien jouer leur rôle dans ce nouvel écosystème dynamique déterminant, car, sans la régulation, rien ne peut s’implémenter et « personne ne peut bénéficier des retombées attendues de la transformation numérique ».

« Tous les pays membres de région de la CEEAC, sont appelés à collaborer pour développer et harmoniser les cadres réglementaires pouvant favoriser et développer le marché commun de la sous-région de l’Afrique Centrale. C’est ainsi que notre engagement nous fera des bons catalyseurs de noséconomies et du développement de la région de la CEEAC que nous considérons tous comme notre point commun et favorable à notre intégration »

a martelé le numéro 1 des PTNTIC

L’ouverture de cette session de l’ARTAC est intervenue trois mois après la tenue à Kinshasa, de la 12è Assemblée Générale des Régulateurs des télécommunications de l’Afrique Australe
(CRASA).

Lire aussi  PTNTIC : Augustin Kibassa Maliba représente, pour la 3ème fois, la RDC au Congrès Mondial du Mobile organisé par la "GSMA" à Barcelone

Et pour le ministre des PTNTIC, ceci traduit en effet, « la ferme volonté et l’engagement du Gouvernement de la République à travers le Ministère des PTNTIC, de matérialiser la vision du Chef de l’Etat de faire de ce secteur un levier de bonne gouvernance et développement socio-économique de notre pays ».

Lancée ce jeudi devant des régulateurs venus de plusieurs pays d’Afrique dont la République du Congo, le Sénégal, le Gabon…, cette session va se clôturer ce vendredi à Kinshasa. Le ministre congolais en charge du numérique, Désiré Eberande prend également part à ces travaux.

CP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *