Sylvain Mutombo exhibe les preuves « irréfutables et irréversibles » de l’usurpation d’identité commise à plusieurs reprises par Jean-Marc Kabund depuis son enfance

Tantôt JEAN MARC KABUNDA KABUNDA né le 2 Mars 1981 sur son diplôme d’état décroché en 2001, ou JEAN MARC KABUND KABUND né le 3 Février 1977 sur sa carte d’identité et à son adhésion à l’UDPS en 2009, ou encore JEAN MARC KABUND A KABUND né à 2 Mars 1977 à son enregistrement à la CENI en 2015 pour les élections législatives provinciales. Telles sont les révélations faites ce Samedi 06 Août 2022 au cours d’un point de presse tenu au CEPAS/Gombe par le Coordonnateur National du Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes, Sylvain Mutumbo qui s’est muni des pièces originales irréfutables et irréversibles lors de sa démonstration méthodique et pratique de l’Usurpation d’identité effectuée à plusieurs reprises par le Député National Jean-Marc Kabund au cours de sa jeunesse et son parcours politique.

« Un véritable fils idéologique d’Etienne Tshisekedi ne peut pas être un monsieur qui pratique d’anti valeur, ne peut pas être un fossoyeur, un escroc politique, pire encore avoir un nom qui évolue » a déclaré Sylvain Mutombo qui considère Jean-Marc Kabund comme un Non-Tshisekediste, un ennemi et véritable Zombi.

Employant un langage fracassant contre son ancien collaborateur au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social(UDPS), l’Ancien Ministre des Ancien Combattants Sylvain révèle que Jean-Marc Kabund a corrompu plusieurs personnes pour mettre en accusation Vital Kamerhe sur un prétendu détournement des fonds affectés au Programme de 100jours afin de fragiliser le Chef de l’Etat et tous ceux qui l’entourent

« Après avoir été bousculé du haut du perchoir de l’Assemblée Nationale, après avoir été chassé de l’UDPS, pour des comportements connus de tous, en se faisant passé pour un PCR, au lieu d’aller proposer des lois en la matière pour renfoncer la régularité de la circulation routière dans notre pays, l’humiliation de la POLICE, des FARDC, de la Garde républicaine, se prenant pour l’homme le plus fort et que l’armée ne faisait pas bien son rôle afin de pousser l’armée à se désolidariser du Chef de l’Etat et créer des révoltes, mais la Sagesse du Président de la République et ses collaborateurs ont pu maîtriser ce petit faux tshisekediste » a déploré Sylvain Mutombo qui regrette du Comportement de JMK qui selon lui devait user en bien la confiance de Félix Tshisekedi et de tous les Tshisekedistes

« Que des mensonges et des fausses identités »

« Allez y comprendre que dans le Grand Katanga, Monsieur KABUNDA KABUNDA, alias KABUND KABUND, alias KABUND A KABUND, avait occupé le poste de Secrétaire Général de l’UDPS qui revenait de droit à l’UDPS/Grand Katanga du fait de la stratégie mise en place par le Président Étienne Tshisekedi wa Mulumba pour que toutes les provinces et les zones linguistiques puissent avoir au moins un SG avec système de rotation. Ce dernier, ayant compris la chose avec sa manie de Zombie politique, s’est transformé à un nouveau corps KABUND A KABUND et s’est présentant comme Leader du HAUT KATANGA » a-t-il fait savoir à la Presse

Sylvain Mutombo, ancien conseillé du sphinx Étienne Tshisekedi, avertit la jeunesse qui tenterait d’adhérer au Parti Politique Alliance pour le Changement de Jean-Marc Kabund qu’elle sera assimilée au Délinquant atypique qui est leur leader car celui-ci « n’est pas un exemple de la Jeunesse en particulier ni de la population congolaise en générale»

À travers Sylvain Mutombo, le RDT annonce avoir déposé la plainte et toutes les pièces à la justice pour usurpation d’identité

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *