Assassinat de Chérubin Okende : « la balle qui a tué le porte-parole d’Ensemble est partie de l’arme trouvée sur place » (Premiers résultats des enquêtes)

Le précurseur général près la cour de cassation firmin Mvonde a dévoilé ce Mercredi 19 juillet au cours d’une conférence de presse, le premier résultat des enquêtés sur l’assassinat de Chéruben okende.

À entendre le procureur général, la balle qui a tué le porte-parole de l’ensemble pour le Congo est partie de l’arme trouvée sur place, et l’arme appartient au suspect qui est le garde du corps de Chéruben okende.

« La police scientifique nous a confirmé par exemple que, la balle qui a été tirée est bel et bien partie de l’arme trouvée à côté du corps, cet arme appartient au suspect »

a-t-il soulevé

Selon le procureur général près la cour de cassation, le suspect a fait plusieurs déclaration contradictoire.

« Le suspect que nous avons encore entre nos mains, nous a fait plusieurs déclaration. Ses déclarations ne sont pas constantes. Il revient constamment sur ses premières déclaration, il fait de déclaration qui ne semblent pas a nous aider à pouvoir nous faire une conviction »

A t-il ajouté

Pour rappel le corps de Cheruben okende a été retrouvé Jeudi dernier sans vie sur la route poids lourds à Kinshasa, à ce sujet le gouvernement Congolais avait annoncé le débuts des enquêtés pour faire la lumière sur ce décès tragique de l’ancien Ministre de transport.

Joël MUSEMA (Stagiaire)

Lire aussi  Justice : Les magistrats condamnés par la Cour de cassation révoqués par le Chef de l'État (Ordonnance)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *