Crise politique au Tchad : Félix Tshisekedi boucle sa mission de facilitateur avec satisfaction

Le président de la République, Félix- Antoine Tshisekedi, facilitateur de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) dans la crise politique tchadienne, a bouclé sa mission au Tchad ce mercredi 19 juillet sur une bonne note

Pendant deux jours de mission des consultations, avec les partie prenantes au processus de transition du Tchad, le président de la République a de nouveau rencontré en tête-à-tête son homologue, le président Tchadien Mahamat Idriss deby.

Selon le communiqué final qui a sanctionné cette visite de travail, les différents acteurs Socio politique du Tchad se sont accordés à travailler ensemble pour une grande inclusivité du processus de transition.

Lors d’un point de presse au palais présidentiel du Tchad, le chef de l’État congolais a fait savoir que les acteurs politiques du Tchad qu’il a rencontrés sont pour la renconstruction et l’unité du Tchad « Je n’ai trouvé aucun Tchadien hostile aux avancées réalisées. Tous ceux que j’ai rencontrés sont pour la reconstruction, le progrès, la réconciliation et l’unité du Tchad. C’est rassurant et encourageant pour nous qui accompagnons ce pays »

a fait savoir le Président Tshisekedi

Félix Tshisekedi dit être réparti avec plein d’espoir d’une solution pacifique et heureuse pour le peuple tchadien.

Pour sa part, le Chef de l’Etat tchadien Mahamat Idriss Deby a remercié le Président Tshisekedi pour « les efforts consentis pour le Tchad depuis le début de la transition ». « Malgré vos difficultés, vous avez tenu vos engagements et mené la mission que vous ont confié vos pairs de la CEEAC », lui a-t-il dit. « Que Dieu vous aide à ramener la paix dans votre grand et beau pays », a-t-il conclu.

Lire aussi  Patricia Nseya en mission d'observation électorale et d'échange d'expériences au Madagascar

Pour rappel ce depuis le lundi 17 juillet que le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi avait entamé une visite de travail au Tchad dans le cadre de son mandat de facilitateur du processus de transition au Tchad.

Joël MUSEMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *