EPST: Après Kinshasa, Le Prof. Jean de Dieu Minengu en itinérance dans les provinces de Kwilu et Kwango pour la vulgarisation des acquis et défis de la Gratuité

Il se démontre dans plusieurs facettes que la Gratuité de l’enseignement primaire demeure la plus grande réalisation du premier mandat du Chef de l’Etat, à en croire aux indications et éléments d’information que le Professeur Jean de Dieu Minengu, secrétaire national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ( UDPS ) et conseiller principal du chef de l’État, accompagné du conseiller du chef de l’état au collège de commerce international Raul Ngalazwa Musaka, qui l’a indiqué lors du lancement, ce weekend, de la Campagne nationale de vulgarisation des acquis et perspectives de la Gratuité de l’enseignement Primaire en République Démocratique du Congo dans les provinces du Kwango à Kenge et du Kwilu à Kikwit, un chantier qui rentre dans la vision du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Parmi les acquis de la gratuité de l’Enseignement Primaire, nous pouvons citer notamment :

– la Prise en charge totale des salaires des enseignants et autres acteurs concernés par l’état ;

– l’Accès à l’école de tous les enfants en âge scolaire sur l’ensemble du territoire national Congolais dont près de 4 millions d’enfants ont retrouvé le chemin de l’école en RDC grâce à cette gratuité », a énuméré le Professeur JD Mingenu qui a garantie par la suite de transmettre le message au visionnaire de la Gratuité sur les réalités rencontrées sur qui font ombrage à l’épanouissement de ce système éducatif dans l’EPST.

« Au vu des réalités rencontrées, nous transmettrons le message au garant de la nation pour des dispositions utiles afin de financer la construction des infrastructures scolaires et l’électrification pour ces deux provinces car cela sont parmi les défis permettant de consolider la gratuité de l’enseignement dans ces vastes provinces de la RDC », a t-il ajouté.

« Voilà pourquoi la vulgarisation des acquis et défis de la gratuité de l’enseignement primaire sera réalisée dans toutes les province du territoire national de la RDC. Et par ici nous rendons un hommage mérité au Chef de l’État pour avoir permis à plus de 4 millions d’enfants Congolais de retrouver le chemin de l’école dans l’entremise du Ministre du sous secteur de l’éducation, Tony Mwaba Kazadi qui a fait de la Gratuité de l’Enseignement Primaire son Cheval de Batail avec des avancées significatives» a t-il renchéri

Dans sa casquette d’organisateur, le coordonnateur a.i de la Nouvelle Vision de l’Élite Congolaise, Joël Ekofo Imbombe a, pour sa part, remercié les autorités politico-administratives et la notabilité de ces entités dont les provinces du Kwango et Kwilu pour l’appui apporté ayant permis à l’innombrable masse des Congolais de ces deux provinces à participer à ces conférences débats.

Problématique sur le nombre de banques dans les Kwilu et Kwango

Plusieurs réactions en termes de revendications ont été enregistrées par l’envoyé spécial de notre rédaction sur qui a couvert ces assises,

Les participants à ces conférences débats ont démontré les défis à relever pour la consolidation de la gratuité de l’enseignement notamment le retard de deux ou trois mois dans la paie des enseignants pendant que ces provinces sont justement à la porte d’entrée de la ville de Kinshasa.

Une seule succursale de banque existe dans la ville de Kenge et les enseignants disséminés dans les cinq territoires de la province du Kwango ont l’obligation de parcourir des centaines de kilomètres pour venir chercher leurs salaires, chose qui malheureusement occasionne à ce que les trois quarts de ces salaires soient engloutis dans le transport et d’autres frais de séjour dans la ville de Kenge.

Lire aussi  ESU : Le Conseil des Sages de la REC confirme définitivement la victoire de Christian Kalonji Kazadi à la tête du Nouveau Bureau (Décision)

La demande a été faite au Professeur Jean de Dieu Minengu et le Conseiller Raul Ngalazwa Musaka par les autorités provinciales, les responsables des provinces éducationnelles et les enseignants présents de transmettre le dossier à la haute hiérarchie pour qu’une solution soit trouvée étant donné qu’ils des collaborateurs directs du Chef de l’Etat

Il sied de préciser que les Gouverneurs de ces deux provinces, les ministres provinciaux, les autorités académiques, l’ensemble des acteurs clés de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique de différentes provinces éducationnelles et la crème intellectuelle de ces entités ont pris part à ces conférences débats où la prochaine étape s’effectuera dans la province du Kongo-Central

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *