EPST : Tony Mwaba présente le nouvel onglet de l’application de la DINACOPE pour faciliter le contrôle en ligne et répertorier les différents arrêtés

Pour un retour qui sonne le gong du deuxième round, le Ministre Tony MWABA n’a de regards que vers l’horizon. Accueilli avec faste par les membres de son Cabinet célébrant sa reconduction à la tête du Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et technique, le patron de l’EPST a procédé à la présentation du nouvel onglet de l’application de la DINACOPE pour faciliter le contrôle en ligne et répertorier les différents arrêtés pris dans le sous-secteur de l’EPST.

En présence des partenaires techniques et financiers, le Ministre a rappelé le contexte de la mise en place de cette plateforme.

Après les rubriques sur la consultation fichier paie, consultation fichier d’identification des établissements scolaires publics agréés, le répertoire de référence des établissements scolaires publics mécanisés ainsi que le répertoire de référence des écoles privées agréées, cette application de référence compte désormais un nouvel onglet intitulé répertoire des arrêtés.

Cet ajout selon le Ministre qui l’a présenté, répond au besoin de limiter ou éradiquer la circulation des faux arrêtés qui dérange le bon déroulement du système éducatif.

Dans sa déclaration le Ministre dit  » plusieurs fois j’ai été plusieurs fois surpris d’apprendre que j’aurais signé un arrêté d’agrément et même ceux des mises en place sur les médias et réseaux sociaux sans en être auteur, occasionnant parfois de frustration de certaines personnes qui seraient remplacées par moi » a t-il déclaré.

a t-il déclaré.

Autres conséquences néfastes, ce sont les arrêtés pris à Kinshasa et utiliser dans d’autres provinces occasionnant l’anarchie dans la gestion de certains établissements scolaires.

Aux grands maux, les grands remèdes, le ministre a annoncé une innovation pour remettre de l’ordre  » pour limiter la circulation clandestine des arrêtés, nous allons innover avec le système de localisation dans les arrêtés, au lieu de signer les arrêtés sans définir l’espace géographique de son usage, il sera désormais insérer la rubrique localisation pour lutter contre ces antivaleurs  »

a t-il ajouté.

Dans la présentation technique de la plateforme, l’usage est simplifié. Il suffit de cliquer sur l’onglet répertoire des arrêtés puis insérer le numéro ou la date dudit document pour en avoir l’authenticité ou pas.

Loin d’en finir avec les innovations le Ministre Tony MWABA promet l’insertion de nouveaux onglets dont celui de la participation des élèves aux examens d’état, celui sur la géolocalisation des écoles. La carte scolaire pour aider les écoles à l’identification des écoles ainsi que l’identification des agents de la fonction publique affectés à l’EPST, question d’éviter les mouvements dte troubles perpétrés par ces derniers.

Inscrit dans la vision du Chef de l’État de numériser l’Administration, cette première action du Gouvernement SAMA LUKONDE dans le sous secteur de l’EPST s’incrit dans la continuité de la dynamique vers l’amélioration de la qualité de l’enseignement, cheval de bataille du Ministre Tony MWABA KAZADI.

CC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *