Justice : Le ministère public sollicite la présence de François Beya à son procès

Le procès François Beya s’est poursuivi ce jeudi 21 septembre à la haute cour Militaire de Kinshasa, au cours de cette audience, le ministère public a sollicité la présence de François Beya au procès.

Au cours de l’audience ténue à l’absence de François Beya, le ministère public a démontré au travers de l’article 238 du code judiciaire militaire que le prévenu François Beya devait comparaître en personne et non se faire assister par ses conseils.

« La procuration de François Beya ne peut pas vous pousser à accepter qu’il soit représenté par les avocats qu’il a choisi »

a déclaré le ministère public

L’organe de la loi a émis le vœu que François Beya puisse être représenté par les avocats non choisi par lui .

La défense de l’ancien conseiller spécial du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi a soulevé que François Beya a le droit d’être représenté

« Lorsqu’il s’agit d’une représentation, les avocats comparaissent pour le compte de leur client, le prévenu a le droit de choisir ses conseils. Ce n’est pas à la cour de choisir ces conseils »

a déclaré l’un des avocats.

Pour rappel François Beya est actuellement en soins médicaux en France sur l’accord de la haute cour Militaire. l’ex-patron du conseil national de sécurité est poursuivi pour complot contre la personne du Chef de l’Etat, offense au Chef de l’Etat, violation de consigne et incitation des militaires à commettre des actes contraires aux devoirs et à la discipline.

Joël Musema

Lire aussi  Session de Mars : "Perte de la nationalité congolaise, non admission aux fonctions publiques et dans l'armée", voici le sort que réserve la "Loi Kamba" à ceux qui ont exercé la rébellion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *