Manifestation Anti – Monusco : 7 personnes trouvent la mort à Goma, annonce l’armée

La tension est montée, ce mercredi 30 août à Goma, chef-lieu de la pronvice du Nord- Kivu, lors de la manifestations anti- MONUSCO organisée par un groupe se faisant passer pour les Wazalendo de prophète Bisiwa.

D’après un communiqué officiel de l’armée Congolaise signé par le Lieutenant- Colonel Guillaume, le Bilan provisoire fait état de sept personnes tuées, dont un policier, et les six autres personnes ont trouvé la mort dans le rang des adeptes, quelques blessés et 158 militants ont été interpellés.

« Le Gouverneur militaire de pronvice, le lieutenant- Général Ndima Kongba Constant a présente ses condoléances aux familles des illustres disparus et sa compassion aux blessés pris déjà en charge dans les différentes structures sanitaires de la place »

Indique le communiqué.

À attendre le même communiqué, la situation est calme et la population est appelée à vaquer librement à ses occupations.

Depuis plus d’une année, plusieurs voix s’élèvent exigeant le départ des éléments de la MONUSCO. En 2022 plusieurs personnes avaient trouvé la mort à Goma et à Butembo lors des manifestation anti MONUSCO.

Après la prorongation d’une année de son mandat, La MONUSCO devrait quitter la RDC cette année. Dans plusieurs pronvice les éléments de la mission Onusienne se sont déjà retirés.

Joël Musema

Lire aussi  Contentieux des candidatures : Moïse Katumbi, un apatride ou un imposteur ? Voici l'intransigeance de Natacha Latere, avocate de Tshiani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *