Nomination de Judith Suminwa : « la touche féminine à la tête du Gouvernement vient apporter la paix, la joie et l’amour du congolais et du congo, notre patrimoine » [Catherine Kathungu]

Il a plu au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de nommer une femme à la tête du Gouvernement congolais, une première dans l’histoire de la République Démocratique du Congo.

Madame Judith Suminwa Tuluka est le nouveau Premier ministre au terme d’une ordonnance présidentielle lue hier le 01 avril 2024 en direct de la télévision nationale depuis la cité de l’OUA.

Très satisfaite du choix du Chef de l’État à placer une femme à la primature, Catherine Kathungu Furaha estime que la saison est bonne pour le genre féminin qui bénéficie ce jour cette primauté grâce au champion de la masculinité positive, Félix Tshisekedi très engagé à promouvoir le leadership féminin en RDC.

« Pour moi, je voudrais dire que la nomination de S.E. PM Judith Suminwa Tuluka est le résultat d’un grand combat des femmes pour les droits égaux et équitables. Le PR05 est l’homme de la parole donnée. L’homme du changement. Celui qui défie ses homologues en poussant les femmes à donner le meilleur d’elles-mêmes »

a déclaré d’entrée de jeu Catherine Kathungu.

Ministre de Culture, arts et Patrimoine, Catherine Kathungu Furaha a un bon témoignage sur la personne de Judith Suminwa Tuluka qui était son collègue Ministre d’État, Ministre de Plan depuis Mars 2023 dans le Gouvernement Sama 2.

« Nous avons été au Gouvernement Sama 2 avec l’ex Minetat, aujourdhui Premier Ministre. C’est la bonne fin du mois de la femme, 2024 une année historique pour le combat en faveur de la participation de la femme dans les instances decisionnelles de la RDC »

s’est-elle réjoui.

MOIS DE LA FEMME 2024 ANNEE DE LA FEMME EN RDC

Catherine Kathungu Furaha voit autrement la parité ou l’égalité du genre. Elle pense que « la représentativité de la femme ne doit pas se limiter aux chiffres comprarés ni la rivalité avec le nombre d’hommes. C’est l’expression positive de la representativité de la femme en politique » d’après elle.

Lire aussi  Appel à l'Unité : la nouvelle l'Asbl “Génération Tout Kasaï” veut mettre fin à la barbarie séculaire des ennemis de la RDC ( Sortie officielle )

Militante et défenseure des femmes démunies, Catherine Kathungu fait savoir que la femme congolaise devait bénéficier d’une attention particulière du fait qu’elle est à l’origine de l’éducation de base de l’Homme.

« La femme du monde, l’africaine, la femme congolaise est à la base de l’éducation de l’homme. C’est la femme qui éduque l’homme et c’est elle qui le porte au plus haut niveau de la société. Nos mamans traditionnelles ont toujours été très consultées. Aujourd’hui avec la modernité, la femme est invitée à jouer le mème rôle politique, social, intellectuel que l’homme. Nous devons y aller non pas comme des rivales des hommmes mais comme des partenaires »

a t-elle recommandé.

Catherine Kathungu Furaha croît au leadership féminin qu’incarne Judith Suminwa sur qui elle espère vivre une transparence dans la gestion et la rigueur dans l’élaboration et suivi des projets.

« Croyant aux compétences et au leadership de notre actuelle PM, je sais qu’il y a une continuité en terme d’éthique, d’une femme aux valeurs à transmettre aux générations avenirs, une gestion exemplaire de transparence et de la programmation des actions avec un suivi rigoureux et la distribution juste dans tous les secteurs de la vie »

veut-elle voir.

Catherine Kathungu Furaha a reconnu en Judith Suminwa Tuluka, Premier Ministre, une rigueur tres pointue dans le raisonnement, une femme qui aime palper le resultat, une femme qui réfléchit avec strategie, qui parle avec des indicateurs et fin suivi.

« Elle aime savoir quand ça commence et quand ça finit et qu’est ce que cela a produit, qu’elle est la leçon tirée et comment pereniser les acquis. La femme du palpable, du resultat et des empreintes »

a ajouté la voix de Butembo, Catherine Kathungu Furaha.

Pour la ministre sortante de la Culture, Catherine Kathungu Furaha estime que la touche féminine à la tête du Gouvernement vient apporter la paix, la joie et l’amour du congolais et du congo notre patrimoine.

Lire aussi  Dossier SNEL : Jusqu'à quand l'otage Jean Bosco KAYOMBO sera retenu au CPRK sans être jugé ? (Dessous des cartes)

Tout en souhaitant pleins succès à la Première du Gouvernement, Catherine Kathungu Furaha formule les vœux de voir Madame Judith Suminwa Tuluka, la Première Premier Ministre de l’histoire valoriser l’expérience et la compétence d’autres femmes disponibles à accompagner ses efforts « sous la vision du Chef de l’État pour la construction de notre RDC forte pacifique et prospère ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *