Nord-Kivu : à la veille des élections, l’UNPC Butembo invite les journalistes à se conformer aux directives du CSAC

L’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) sous section de la ville de Butembo, au Nord-Kivu, demande aux journalistes de travailler dans le strict respect de tous les instruments qui régissent l’exercice de leur profession pendant le processus électoral en cours en RDC.

Le président sous sectionnaire de cet organe d’autorégulation a lancé cet appel, mardi 7 novembre 2023 au cours d’un échange avec les professionnels des médias. La séance a consisté à la restitution des travaux organisés la semaine dernière à Goma sur la couverture médiatique des élections de décembre 2023, la sécurité physique et numérique des journalistes.

Rashidi Amuri Kasongo a indiqué qu’à l’issue de cet atelier de trois jours organisé par la section provinciale de l’UNPC avec l’appui financier de Reporters Sans Frontières (RSF), un acte d’engagements a été adopté et signé par les journalistes du Nord-Kivu pour des élections crédibles et apaisées en République Démocratique du Congo.

« Nous avons pris l’engagement de respecter tous les instruments qui régissent l’exercice de notre profession, d’oeuvrer en toute responsabilité, impartialité et équité dans la couverture du processus électoral, de ne pas nous soumettre dans notre travail au dicta des acteurs politiques, de mettre l’intérêt de la population au centre de notre travail, de ne pas diffuser une information qui porte atteinte à l’honneur, à la dignité humaine et à la vie privée des candidats, d’assurer l’éducation électorale au sein de la communauté ; de refuser la corruption des candidats, de ne pas opposer les communautés les unes aux autres, mais de développer la solidarité dans l’exercice de notre travail »

a-t-il expliqué.

Il a également encouragé les journalistes à se conformer aux directives du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) qui est l’autorité de régulation, pour une couverture responsable du processus électoral et la promotion des élections crédibles et apaisées.

Lire aussi  CSAC appelle les directeurs des programmes à l'observance de la déontologie

Au sujet des journalistes candidats ou suppléants, il les a appelé à être conséquents, car en s’engageant politiquement, ils perdent leur statut des professionnels de medias. Dans le cas contraire, ils seront traduits en justice pour usurpation du statut de journaliste.

Ismaël Kabuyaya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *