Problématique du déroulement des scrutins : « Nous ne considérons pas ces élections comme étant chaotiques » [Dénis Kadima]

Le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, Dénis Kadima a déclaré au cours de la publication de premières tendances des résultats de l’élection présidentielle que son équipe ne considère pas les élections générales organisées le 20 et le 21 décembre comme étant des élections chaotiques en réponse aux candidats de l’opposition qui les traitent ainsi.

À entendre le Président de la centrale électorale, en organisant les élections, le but n’était pas de rechercher la perfection pour être applaudi mais plutôt de permettre aux congolais et aux congolaises de participer à un processus ouvert, compétitif.

« J’ai entendu certains parler des élections chaotiques. Nous ne considérons pas ces élections comme étant chaotiques, nous considérons que le temps n’étant pas notre allié,nous avons donné le meilleur de nous même, parce que le but ce n’est pas de rechercher la perfection pour être applaudi, le but c’est de permettre aux congolais et aux congolaises de participer à un processus compétitif ouvert, un processus démocratique crédible. C’est ça notre plus grande préoccupation. Et quand nous avons étendu ce processus là au deuxième jour c’est là aussi notre volonté d’assurer que les congolais jouissent de même droit, qu’est le droit à l’égalité, le droit à participation de vote »

a déclaré Dénis Kadima au centre Bosolo à Gombe.

Le numéro un de la centrale électorale a fait savoir que son équipe a fait face aux problèmes de déploiement des kits électoraux vers les centres de vote.

« La Commission Électorale Nationale Indépendante est heureuse que nous ayons pu organiser les scrutins du 20 décembre, comme vous savez tous, ce n’était pas toujours évident que nous allions arriver à l’organiser à temps, étant donné que nous avons eu plusieurs contraintes »

a-t-il indiqué.

Les congolais étaient appelés aux urnes le mercredi 20 décembre 2023 pour élire leurs dirigeants à tous les niveaux. L’opération de vote qui ne devrait prendre qu’un seul jour, a été prolongée jusqu’au jeudi 21 décembre 2023 pour des bureaux de vote qui n’avaient pas pu recevoir les électeurs le premier jour à la suite du retard du déploiement des kits électoraux.

Lire aussi  Éducation : Le Journaliste Oscar Bisimwa coauteur d'un livre, sur la Gratuité de l’Enseignement en RDC, préfacé par le Prof. Bahati Lukwebo

Le candidat de l’opposition dont Martin Fayulu, Dénis Mukwege et Théodore Ngoyi ont exigé la réorganisation des élections, car ils estiment que les scrutins ont été émaillés de plusieurs irrégularités.

Par ailleurs, la Commission Électorale Nationale Indépendante a débuté avec la publication des résultats de l’élection présidentielle. La centrale électorale avait rendu public hier vendredi les résultats du scrutin présidentiel des congolais de la diaspora, et poursuivra ce samedi la publication des premières tendances des résultats des provinces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *