RDC : À la tribune de la 78è Assemblée Générale de l’ONU, Félix Tshisekedi rassure la tenue des élections à tout le niveau en décembre

Le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi s’est exprimé hier mercredi 20 septembre à New York à la 78è session de l’Assemblée générale des nations-unies.

Dans son homélie, le chef de l’État Congolais a eu a rassuré la tenus des élections générales en décembre.

« Je voudrais confirmer une fois de plus qu’à la fin de cette année les élections générales seront organisées en République démocratique du Congo dans les institutions à mandat électif jusqu’au niveau des communes. En vue de garantir leur succès, toutes les parties impliquées se mobilisent activement »

a–t-il souligné.

«Et d’ajouter ; Des dispositions sont prises pour assurer la transparence, l’inclusivité, l’égalité des chances et la crédibilité des prochains scrutins »

a-t-il rassuré.

Abordant la question des retrait de la MONUSCO, le premier citoyen Congolais, a souleve que l’accélération du retrait de la MONUSCO est une nécessité impérieuse pour appaiser les tensions.

« L’accélération du retrait de la MONUSCO devient une nécessité impérieuse pour apaiser les tensions entre cette dernière et nos concitoyens »

a dit le Chef de l’État, indiquant que des discussions sont en cours à ce sujet pour que ce retrait progressif débute en décembre 2023.

« Il est temps pour notre pays de prendre pleinement son destin en main et de devenir le principal acteur de sa propre stabilité »

a-t-il souligné.

Le Chef de l’État Congolais a salué les sanctions prises contre le Rwanda par Washington, qui a mis fin à la coopération militaire avec le pays qui soutient les terroristes du M23 dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Lire aussi  Interclubs de la CAF : TP Mazembe récupère enfin ses colis à l’aéroport de la Luano

Il a ensuite demande au Conseil de Sécurité de l’ONU de sanctionner les personnes impliquées dans des crimes commis sur le territoire Congolais.

« il est injuste et inadmissible que ces personnes citées dans les différents rapports des experts de l’ONU restent impunies dans le silence total des Nations Unies »

a déploré le Chef de l’État.

Le processus électoral en RDC continue son bon homme de chemin, après la convocation de l’électorat pour les élections de députés nationaux, pour les élections de députés provinciaux et conseils communaux, la commission électorale nationale indépendante avait annoncé , le 01 septembre l’ouverture du bureau de réception traitement de Candidature pour l’élection Présidentielles. Depuis lors plusieurs personnes ont déjà déposé leur dossier de candidature.

Joël Musema

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *