RDC : Éric Kamba conjure Félix Tshisekedi à ne pas nommer les élus aux législatives dans le prochain Gouvernement, les laisser siéger au Parlement

Après la publication des résultats provisoires des élections législatives nationales et provinciales, il s’avère que plusieurs acteurs politiques, élus au niveau national sont, encore proclamés vainqueurs au niveau provincial. Ces mêmes acteurs sont pour la plupart des membres actifs du gouvernement, chose indigeste pour « notre jeune démocratie quand on pense aux irrégularités qui ont accompagné ce processus et qui ont défavorisé les candidats réellement votés par la population à l’avantage de ceux qui ont trichés ».

Pour le cas d’espèce, Patrick Muyaya, Peter Kazadi, Eliezer Ntambwe, Eddy Iyeli, Mbusa Nyamwisi et tant d’autres sont déclarés vainqueurs aux nationales, proclamés élus aux provinciales au détriment des milliers de candidats n’ayant pas soit atteint le seuil soit échoué avec un grand nombre des voix.

Ayant suivi la publication des résultats avec beaucoup de déception , voyant ces mêmes personnes proclamées aux nationales être encore vainqueurs aux provinciales, Éric Kamba, candidat député national à Funa, fait un appel pathétique au Président de la République à ne pas reprendre encore ces heureux élus au prochain Gouvernement dans son nouveau quinquennat.

« C’est par ici que je fais appel au chef de la nation , le Président de République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à ne pas encore reconduire ces memes joyeux élus au gouvernement afin d’éviter que ces gens ne puissent prendre en otage tout l’appareil de l’État. Après tout, Ils ne sont pas les seuls intellectuels, il y a beaucoup d’autres congolais deservis par ces élections mais qui peuvent mieux rendre service à la nation »

a fait entendre Éric Kamba qui souhaite voir le président réussir son deuxième mandat . La réussite de ce mandat doit passer nécessairement par une bonne gouvernance.

Pour Éric Kamba, ces élus sont très utiles pour le contrôle du gouvernement car ils ont eu « les mandats des populations, ils devront donc jouer pleinement leurs rôles a l’assemblée ».

Lire aussi  Kinshasa : dans son fief, Thierry Monsenepwo met en ébullition les mamans du quartier Joli park de Ngaliema qui accéderont à des crédits sans intérêts

Le Pro-tshisekediste, Éric Kamba estime que « les irrégularités électorales dûment admises par la CENI nécessitent une réparation pour les candidats ayant été défavorisés et ainsi , justice sera faite, tel que souhaité par tous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *