RDC : Félix Tshisekedi attend jubiler sa victoire pour un second mandat!

Le voile du suspens se retire peu à peu, car déjà les différents signaux indicateurs s’annoncent en faveur d’un seul candidat, qu’est Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

En effet, depuis quelques jours, la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI en sigle, sous l’égide de son président Dénis Kadima, publie les tendances des résultats partiels de l’élection présidentielle à partir du centre Bosolo, cadre retenu pour cela.

Le fils du Sphinx de Limete a conquis plusieurs territoires pendant ce scrutin ce, par des pourcentages diluviens, témoignant ainsi de la notoriété acquise par celui-ci auprès de la population congolaise dans son ensemble.

Ce jeudi 28 décembre, la centrale électorale a poursuivi avec la publication des résultats ce, en mettant ensemble ceux réalisés par la diaspora et ceux au niveau national.

Après un décompte de plus de 10 millions de voix issues des suffrages valablement exprimés, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo obtient 9 539 315 voix, soit 76,04%, suivi de son concurrent direct Moïse Katumbi avec 2 078 305 voix, soit 16,57%, ensuite vient Martin Fayulu avec 559 132 voix, soit 4,46%, Adolphe Muzito obtient 79 997 voix, soit 0,64% et Radjabho Tebabho vient clôturer le podium avec 0,48%, soit 60 642 voix.

En attendant la publication des résultats provisoires par la centrale électorale ce 31 décembre, les langues se délient déjà en faveur de la réélection de celui que l’on appelle affectueusement « FATSHI ». Il s’agit notamment du candidat numéro 2 à la présidentielle, Constant Mutamba, qui a félicité Félix-Antoine Tshisekedi pour avoir réalisé un score diluvien, ne permettant nullement un rapprochement des autres concurrents.

« Avec plus de 10 millions de voix issues des résultats partiels, nous ne pourrons plus rattraper notre challenger Tshisekedi. Ainsi, je le félicite pour sa brillante réélection et lui souhaite plein succès pour son 2e quinquennat. Vive la démocratie ! »

a-t-il écrit sur son compte X.

Signalons que ces élections ont eu 179 circonscriptions, dont 142 territoires, 33 villes, 4 circonscriptions de Kinshasa, en rajoutant les 5 pays pilotes, à savoir Afrique du Sud, Belgique, Canada, États-Unis et France.

Lire aussi  Tournée Amani: « La RDC, le Rwanda et l'Ouganda forment un triangle contrôlé dans l'œil du cyclone (le M23) »[ Vital Kamerhe ]

Shukrani MBILI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *