RDC : Félix Tshisekedi instruit le Gouvernement à « prioriser » des investissements dans la Régie des Voies Fluviales

Le Président de la République Félix Tshisekedi a instruit le Gouvernement Sama Lukonde à prioriser les investissements dans les services spécialisés de l’État dont la Régie de Voies Fluviales afin d’éviter le dysfonctionnement actuel induit par l’absence d’équipements notamment pour des actions préventives.

Au cours de la dernière réunion du Conseil des Ministres présidée le 08 Mars par le Président de la République, Félix Tshisekedi est revenu sur les dossiers importants du pays, notamment les inondations qui ont impacté négativement le déplacement de la population dans le Fleuve Congo.

« Suite aux grandes précipitations, certaines zones du pays ont connu des inondations d’une grande ampleur en décembre 2023 et en janvier 2024. Au- delà de la perte regrettable en vies humaines, qui a endeuillé de nombreuses familles, et des dégâts matériels importants enregistrés, l’ensemble du réseau fluvial a été négativement impacté et nécessite une intervention d’urgence du Gouvernement »

a indiqué le compte-rendu du Conseil des Ministres.

S’agissant des actions urgentes à mener, le Président de la République a instruit le Gouvernement à tracer une nouvelle route de navigation avec un balisage adéquat, d’autant plus que l’ancien balisage a été fortement perturbé par des déplacements de bancs de sable durant la période de fortes crues et des inondations.

Le dragage est également nécessaire pour faciliter l’accès à certains ports.

Selon ce Compte-rendu, Felix Tshisekedi a chargé le Ministre d’Etat, Ministre du Budget, le Ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement et le Ministre des Finances de faire le nécessaire pour rendre disponibles les fonds sollicités par la Régie des Voies Fluviales en vue de réaliser ces ouvrages.

Lire aussi  Environnement : les états généraux des forêts de la RDC attendus à Kinshasa du 7 au 10 novembre

Le mois de décembre 2023 a été marquée par la crue du fleuve Congo. Cette situation alarmante avait occasionné des morts et des dégâts matériels importants dans plusieurs villes de la République démocratique du Congo (RDC).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *