RDC: le RDT de Sylvain Mutombo annonce la tenue du Congrès pour « la réélection de son candidat naturel Félix Tshisekedi à la Présidentielle de 2023 »

À la suite du Point de Presse de son Coordonnateur National Sylvain Mutombo au cours duquel il a été démontré l’usurpation d’identité commise par l’Ancien Vice-président de l’assemblée nationale Jean-Marc Kabund, le mouvement politique Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes, « RDT » a, à travers une déclaration lue ce Mercredi 10 août 2022 à Maïsha Park, annoncé la tenue incessamment de son premier Congrès de la Réélection et de la Conservation de son candidat naturel, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la Prochaine élection présidentielle de 2023

« le Bureau politique élargi informe à l’opinion nationale et internationale qu’après avoir élaboré et validé son plan national stratégique électoral « PAREP-FT-2023 », de la tenue des assises de la première Assemblée Générale du Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes dénommé Premier Congrès de la Réélection et de la Conservation de son Candidat Naturel le Président de la République S.E Félix Antoine Tshisekedi ».

Sylvain Mutombo et le Bureau Politique du RDT ont à ce niveau passé en revu le bilan de l’actuel Président de la République Démocratique du Congo qu’ils qualifient de « Majeure » notamment sur le domaine de l’Education, des infrastructures, de la Santé, de Finances Publiques, de la Sécurité, de la Justice, du Respect de droit de l’homme et de liberté fondamentale, du Numérique, de la Diplomatie, de l’Economie, du Rapprochement avec la population, de la tenue des élections dans le délai constitutionnel et social

« Le Bureau Politique du RDT se prononce sur une mise en garde sévère à tous les ennemis de la République et à ceux qui s’opposent au bonheur du peuple congolais, ces zombi politiques qui se nourrissent du sang des congolais »

Le RDT a par la même occasion invité au Président de l’Assemblée Nationale, au Procureur Général près la cour de cassation et de la cour constitutionnelle et à tous les services de sécurité de se saisir des pièces à conviction présentées sur l’usurpation d’identité faux et usage de faux effectué par Jean-Marc Kabund afin que ce dernier réponde de ses actes devant les intenses judiciaires.

Lire aussi  Présidentielle de 2023 : « Voilà le sauveur de la RDC, Katumbi, Candidat Auto Proclamé, Fossoyeur du Congo, le pire exacteur » [T. Monsenepwo]

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *