Retrait délibéré de M. Fayulu aux élections de 2023 : Ados Ndombasi propose à son président du parti de se sauver devant les congolais le 25 juin en retirant sa décision qui met en péril les efforts collectifs (Lettre Ouverte)

LETTRE OUVERTE
A Monsieur le Président élu Martin FAYULU MADIDI
Concerne: Requête en reconsidération de votre décision

Monsieur le Président élu,

J’ai résolu de vous adresser la présente
correspondance dont l’objet est émargé en concerne.

En effet, votre décision annoncée solennellement lors de votre dernière conférence de presse du 19 juin courant, a provoqué de vives réactions au sein de la population congolaise qui s’est sentie abandonnée comme une pauvre orpheline à l’instar des habitants du Nord-Kivu et de l’Ituri qui comptaient sur vous pour restaurer la paix à l’Est de la RDC.

Sans contester la lucidité de votre démarche et la légitimité de vos exigences pour la tenue des élections libres, transparentes et apaisées, j’estime que votre retrait provisoire de ce processus électoral est de nature à ouvrir un vaste boulevard aux ennemis de la Nation qui n’ont pour seules valeurs que la corruption, la concussion, le népotisme, le clientélisme, l’impunité…

Par ailleurs, les premières réactions semblent indiquer que la majorité de congolais est déçue de cette décision qu’elle considère comme une passe en or à vos adversaires politiques qui ne juraient que par votre exclusion des élections pour avoir la voie libre. Car ils savent que personne ne pourra vous battre à ces élections.

A ce sujet, il est vrai que le pouvoir en place prépare une parodie électorale mais la vigilance et la détermination du peuple congolais triompheront de leurs manoeuvres sordides.

Face aux tentatives de fraude et d’usurpation de pouvoir, la meilleure réplique reste la vigilance et la résistance et non la capitulation.

Lire aussi  Visite du Président français à Kinshasa : « E. Macron a raté une occasion de prouver son innocence aux congolais sur son soutien à KAGAME »[Éric KAMBA de "CADA"]

De ce fait, Monsieur le Président élu, je considère cette sentence qui tombe à quelques jours du dépôt des candidatures comme un suicide collectif d’autant plus qu’elle énerve la résolution 24 du congrès de notre parti tenu à Kisangani dans la province de la Tshopo du 11 au 14 juillet 2022.

Aussi, serait-il salutaire pour la Nation que LAMUKA en tant que sentinelle du peuple poursuive son combat au sein des institutions afin d’empêcher les ennemis du peuple de tripatouiller la Constitution en allongeant le mandat du Président de la République de 5 à 7 ans

C’est pourquoi, je vous conjure d’écouter la voix du peuple et de revenir sur votre décision devant vos électeurs au meeting de ce dimanche 25 juin, afin de ne pas mettre en péril les efforts collectifs et le travail acharné abattu par les membres de LAMUKA en général et ceux de l’ECIDé en particulier.

De plus, votre retrait provisoire va désorienter des millions de congolais qui se sont enrôlés massivement sur votre invitation sans parler de nos différentes bases péniblement constituées.

Vous remerciant d’accéder à demande motivée par la volonté manifeste du peuple congolais, veuillez agréer, Monsieur le Président élu Martin FAYULU MADIDI, l’expression de mes
sentiments patriotiques.

Honorable Ados NDOMBASI BANIKINA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *