Urgent : Yves Bunkulu suspend William Mukambila de ses fonctions de Président du Conseil National de la Jeunesse « pour des fautes graves »

On le sentait arriver, finalement on y est ! Le ministre de la Jeunesse Yves Bunkulu Zola vient de suspendre, à travers un arrêté datant du 20 Janvier 2023, William Mukambila de ses fonctions de Président National du Conseil National de la Jeunesse congolaise, CNJ en sigle, pour des fautes graves au cours de son mandat.

Une notification du Secrétariat Général du Ministère de la Jeunesse, Initiation à la Nouvelle Citoyenneté et Cohésion Nationale est parvenue à la rédaction d’Infos-Express.com.

« Je vous notifie, par la présente, l’arrêté
Ministériel n’004/CAB/MIN/JE-INC-CN/2023 du 20 janvier 2023, de Son Excellence Monsieur le Ministre de la Jeunesse, Initiation à la Nouvelle Citoyenneté et Cohésion Nationale portant votre suspension de vos fonctions de Président du Conseil National de la Jeunesse en RDC pour des fautes graves commises pendant l’exercice de celles-ci et ce, en attendant l’ouverture de l’action disciplinaire à votre endroit.
Sentiments patriotiques »

peut-on lire à travers la lettre du SG.

Mine de rien, les tensions entre Mukambila et Bunkulu remontent de la dernière Face à la Jeunesse du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo où le Ministre de la Jeunesse Yves Bunkulu a été hué par l’assistance, suivie des slogans hostiles qui, selon le camp du Ministre, « cette scène a été orchestrée par William Mukambila et sa bande».

William Mukambila est accusé d’insubordination à l’égard du Ministre, caporalisation du CJN et détournement des frais affectés au compte des délégations venues à Kinshasa pour rencontrer le Chef de l’État. Des accusations réfutées et rejetées par le bureau de l’accusé qui continue à d’affirmer qu’il n’existe aucun malentendu entre Yves Bunkulu et William Mukambila.

Lire aussi  Urgent : Le Bureau Exécutif du Conseille National de la Jeunesse désavoue Yves Bunkulu et s'aligne derrière William Mukambila rétabli par le Conseil d'État [Déclaration]

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *