42ème session générale de l’UNESCO : à Paris, Catherine Kathungu Furaha prend part active aux échanges sur la protection des biens culturels

La Ministre nationale de la Culture, Arts et Patrimoines de la RDC séjourne à Paris depuis le vendredi 10 Novembre 2023 pour participer activement aux travaux de la quarante deuxième session de la conférence générale de l’organisation des nations unies pour l’éducation, la culture et la science, UNESCO en sigle.

Selon l’Envoyé spécial de la rédaction d’Infos-express.com à cette mission, plusieurs rendez-vous sont inscrits dans l’agenda de Madame le Ministre, dont la poursuite et le parachèvement de la procédure de ratification du deuxième protocole de la convention de 1954 sur la protection des biens culturels en cas des conflits armés entamée lors de sa dernière mission de visite de travail en septembre 2023 auprès de l’ADG Culture de l’UNESCO, Ernesto Oton.

Catherine Kathungu Furaha avec le Ministre de la culture, jeunesse et sports des Émirats Arabes Unis, Salem Khalid Al Qassimi

Outre cette mission pour laquelle le ministère congolais des affaires étrangères et francophonie lui a conféré le plein pouvoir, Catherine Kathungu Furaha a eu des réunions bilatérales avec notamment le ministre de la culture, jeunesse et sports des Émirats Arabes Unis, Salem Khalid Al Qassimi qui, marqué par le plaidoyer de son homologue congolais, a tout de suite rassuré de l’appui de Dubaï au ministère de la culture de la RDC pour son grand projet de la mise en place des inventaires des biens culturels congolais, projet qui sera exécuté par le Comité Consultatif National pour la protection des biens culturels en cas des conflits armés, CCN en sigle, avec l’appui technique de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit, ALIPH.

Lire aussi  Refus de l'audit du fichier électoral par l'OIF : Denis Kadima dissipe tout malentendu (Mise au point)

Au cours de cet entretien, le Ministre de la culture des Émirats Arabes Unis, marqué par les propositions pratiques de Madame Catherine Kathungu Furaha, n’a donc pas traîné à inviter officiellement Madame le Ministre de la Culture, arts et Patrimoine de la RDC à se joindre au groupe de travail Culture et changement climatique au cours de la prochaine COP 28 qui se tiendra à Abou Dhabi du 30 Novembre au 12 décembre afin d’apporter ses réflexions en ce qui est de la contribution de la culture dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Elle présentera à cette occasion l’image de la RDC comme pays solution au regard de sa richesse forestière aux décideurs du monde.

Depuis Paris, l’Envoyé spécial d’Info-express informe que des rencontres bilatérales vont se poursuivre ce samedi 11 novembre au siège de l’UNESCO.

Ismaël Kabuyaya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *