Affaire retrait de duplicata des cartes d’électeur : les requérants vivent un calvaire à Ngaba à la veille des élections

À une semaine des élections générales en République démocratique du Congo, la course contre la montre est désormais lancée. Comme exigence majeure, détenir une carte d’électeur comme gage du vote. Les requérants ayant perdu cette pièce, ou qui ont une carte d’électeur en état défectueux, sont conviés dans les différentes antennes de la CENI pour récupérer un duplicata de ladite pièce suivant la recommandation faite par la centrale électorale.

Obtenir un duplicata est un travail de titan dans la ville de Kinshasa. Dans la maison communale de Ngaba, ici les requérants vivent un calvaire pour le retrait de cette pièce, et ne savent pas à quel saint se vouer.

Entre lenteur des agents de la CENI et le soleil accablant de la journée du mercredi 13 décembre 2023, certaines personnes, visiblement fatiguées, ne trouvent guère de solution que de s’asseoir sur le sol.

Avant de récupérer le duplicata, il faut s’assurer que le nom figure sur la liste de personnes ayant donné de l’argent mise en place par les agents de la centrale électorale.

Nous sommes 13 heures, les agents de la CENI procèdent à l’appel de la troisième liste sur la vingtaine des listes de la journée. Certaines personnes rencontrées sur le lieu, accusent ces agents de monnayage des duplicatas, ce qui justifie, à les en croire, le retard dans la délivrance de cette pièce.

Après un long moment de patience, un jeune homme, venu vers 4 heures du matin, a récupéré son duplicata à 13 heures.

«Je suis arrivé ici depuis 4 heures du matin. J’étais la dix-huitième personne sur cette liste. C’est à 13h40′ que je suis servi après plusieurs manœuvres des agents de la CENI»

a indiqué le jeune homme.

À quelques kilomètres de la commune de Ngaba, dans une antenne de la CENI située dans la commune de LEMBA, venir à 5 heures du matin n’est pas synonyme de récupérer à temps son duplicata.

Lire aussi  Présidentielle 2023 : la liste provisoire des candidats attendue après l'assemblée plénière de la CENI

Les agents de la CENI procèdent tout d’abord au traitement des listes d’hier avant de passer à celles du jour.

C’est à 15h30′ que les agents de la CENI débutent avec les listes du jour dans la joie de plusieurs personnes venues chercher les duplicatas suite à l’état défectueux des cartes d’électeurs.

Dans cette antenne de la centrale électorale, les personnes non trouvées dans leurs communes, sont censées passer par ici pour chercher leurs noms dans la liste définitive des électeurs.

Sous la pluie, pas question de retourner à la maison. Les demandeurs du duplicata trouvent quand-même un endroit de fortune pour se mettre à l’abri de madame la pluie.

À la fin de la précipitation, la population regagne de nouveau la porte de l’antenne de la CENI, espérant de recevoir leurs duplicatas malgré la lenteur des agents de la centrale électorale.

À 16h15′ certaines personnes venues tôt le matin, décident de retourner à la maison sans recevoir le duplicata malgré un long moment de patience.

Il est à craindre que beaucoup de congolais n’aient pas le temps de récupérer ces fameux duplicatas afin qu’ils opèrent leurs choix le 20 décembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *