Contentieux électoraux : invalidé par la Cour constitutionnelle, Jean de Dieu Minengu de l’UDPS éclatera les vérités ce samedi

Jean de Dieu Minengu, proclamé provisoirement élu député national par la Commission Électorale Nationale Indépendante dans la circonscription d’Idiofa, a été invalidé par la Cour constitutionnelle lors de ses arrêts du mardi 12 mars dernier.

Selon lui, son élection n’a jamais été tachée par des irrégularités et la décision de la Haute Cour en rapport avec son invalidation reste irrégulière.

Le Conseiller principal du Chef de l’État, le Professeur Jean de Dieu Minengu compte saisir les juridictions internationales pour denoncer ce qu’il appelle « banditisme judiciaire »

« La justice élève une nation. La décision de la Cour en rapport avec mon invalidation restera irrégulière et je vais dénoncer cette irrégularité qui ne peut-être tolérée même par un animal. Comment justifier qu’un candidat ayant obtenu 21.597 voix soit remplacé par une candidate ayant 4701 voix? Quel est ce théorème de Pythagore que la Cour a appliqué pour arriver à ces genres de conclusions extra-planétaires ? »

s’est-il interrogé.

Face aux injustices, un point de presse sera tenu ce samedi 16 mars 2024 à 11h00. La presse (nationale et internationale) invitée.
Lieu : Centre Liloba

« Le vote du peuple ne peut faire l’objet d’un marchandage politiq ue, 21.597 voix cagoulées par 4.701 voix, NON » a t-il ajouté.

À noter que le Professeur Jean De Dieu Minengu est un cadre à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS)

Lire aussi  Loi électorale : Yannick Lukusa et AGIR annoncent un sit-in au parlement pour exiger aux Députés Nationaux et Sénateurs de restaurer et verrouiller le seuil de représentativité (Communiqué)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *