Culture : « Félix Wazekwa mérite son stade des martyrs, « la grande marmite kinoise » » [Édito]

Peut-être Félix Wazekwa pourra annoncer la fin de sa carrière musicale le 12 août. Ainsi j’estime que les congolais doivent participer à son concert en signe de reconnaissance pour tout ce qu’il a donné aux mélomanes et à la culture de son pays la RDC.

N’y a pas que de la musique à écouter, y a également du spectacle, et beaucoup plus : « les petits bonbons de la sagesse« .

Sans un album sur le marché, mais il a tenu à prester au stade des martyrs, cela n’est pas anodin, il veut tester les congolais s’ils se souviennent encore de ses succès de 1998-1999 comme révélation en Afrique, de 2001 avec « signature », de 2005 avec « faux motu moko boye, et vers 2010 avec « Que demande le peuple » et autres…, avant de sortir « Fimbu » en 2015, un titre qui n’a jamais été détrôné dans le milieu footballistique congolais.

Partant de « Fimbu », rien que les amoureux du Balon rond peuvent venir lui tenir main forte pour remplir la grande marmite kinoise, le Stade des Martyrs, pour lui dire merci pour ce tube qui a rendu les léopards fiers et dignes d’estime.

Il suffit que les joueurs comme Cédric Bakambu, Mechak Elias et autres puissent appeler leurs supporters à venir au stade pour danser fimbu.

La particularité de la musique de Félix Wazekwa se base sur les verbes qu’il laisse entendre dans ses chansons. Des interpellations de la vie et du droit chemin, parfois même de la comédie mais passe bien dans ses chanson.

Allons lui remercier le 12 août 2023.

Lire aussi  RDC : le Coordonnateur National de la CONPAAP, Serge Kayembe M. présent à la Messe de 20 ans de la Disparition de F. Kibassa Maliba Co-fondateur de l'UDPS

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *