Culture : la chanteuse sud-africaine, Zahara trépasse à 36 ans

Bulelwa Mkutukana, alias Zahara, passe l’arme à gauche lundi soir dans un hôpital de Johannesburg après deux semaines d’hospitalisation.

Certaines sources rapportent que la regrettée a connu plusieurs complications hépatiques quelques mois avant. La nouvelle de son décès est confirmée tard dans la soirée de lundi par le ministre des Sports, Arts et Culture Zizi Kodwa par son compte X.

« Je suis très attristé par le décès de Zahara. Mes plus sincères condoléances à la famille Mkutukana et à l’industrie musicale sud-africaine. Le gouvernement est aux côtés de la famille depuis un certain temps déjà. Zahara et sa guitare ont eu un impact incroyable et durable sur la musique sud-africaine »

a-t-il écrit.

Issue d’une fratrie de 7 enfants dont elle est sixième, Fleur fleurie, ce que son nom de scène veut dire, s’intéresse à la musique dès sa jeune enfance. Son premier album Loliwe, en seulement 19 jours de sa sortie, atteint le disque double de platine en Afrique du Sud, en réalisant plus de 100 000 ventes, et cela fera d’elle la deuxième musicienne à réaliser un tel chiffre en un temps record après Brenda Fassie.

Au cours des South African Music Awards, le 1er mai 2012, elle remporte huit prix, parmi lesquels Meilleure artiste féminine et Album de l’année. En plus de l’anglais, elle chantait également en xhosa, sa langue maternelle.

Lire aussi  Culture : Fally Ipupa lance le défi du Stade de France après avoir dompté Paris La Défense Arena

Shukrani MBILI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *