Finances : le capital social de la BCC va s’accroître de 60 à 213 milliards de CDF selon le gouvernement

Dans le but d’augmenter le capital social de la banque centrale du Congo, le gouvernement congolais prévoit d’injecter un montant total de 212,9 milliards de Francs congolais (CDF)pour atteindre le seuil légal de 213 milliards de Francs congolais (CDF).

Cette affirmation a été faite par la Vice-ministre des Finances de la République démocratique du Congo, O’Neige Nsele, au cours d’une réunion interministérielle tenue le jeudi 9 novembre 2023.

« A ce jour, le capital social de la Banque Centrale du Congo s’élève à 60 milliards de Francs congolais. Le gouvernement envisage de l’augmenter de 212.999.999.940 CDF pour atteindre 213 milliards de Francs congolais prévus par la loi organique »

a déclaré Madame O’Neige Nsele.

À entendre la VM des Finances, la Loi n°18/027 du 13 décembre 2018 portant organisation et fonctionnement de la banque centrale du Congo, dispose, en son article 6, que le capital social de la Banque s’élève à 213 milliards de Francs congolais. II est entièrement souscrit par l’Etat et libéré suivant les modalités arrêtées entre la BCC et le gouvernement.

Selon O’Neige Nsele, cette augmentation convenue entre le gouvernement et la BCC devrait se faire en deux ans, 2024 et 2025, elle souligne que cette action s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’indépendance financière dans la Banque Centrale du Congo.

Le capital social d’une entreprise ou une banque est le montant que détient celle-ci à sa création.

Lire aussi  Stabilité des Finances publiques en RDC : « Nicolas Kazadi, l'artisan malmené ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *