France : Poursuivi dans l’affaire du meutre d’un jeune homme à Paris, le Rappeur MHD écope de 12 ans de réclusion criminelle

Le Rappeurs Franco-Guinéen Mohamed Sylla alliance MHD a été condamné ce samedi à 12 ans de prison par la justice française, Cinq des ses coaccusés ont été également condamnés a des peine Allant de 10 à 18 ans de réclusion criminelle.

Dans une affaire qui remonte en 2018, MHD et ses coaccusés sont reconnus coupables du meurtre d’un jeune homme à paris dans le cadre d’un règlement de compte entre bande de cité, le franco-guinéen va passer 12 ans de réclusion criminelle.

Cinq coaccusés de MHD ont écopé des peines allant de 10 à 18 ans de réclusion criminelle. Trois autres hommes ont pour leur part été acquittés. La cour a ainsi considéré que l’un d’eux, Wissem E. n’était pas sur les lieux au moment du crime, et qu’elle ne disposait pas d’éléments de preuves suffisants pour condamner les deux autres, Saber B. et Moussa K.

Pour mémoire, c’était dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, que Loïc K un jeune homme âgé de 23 ans, était renversé volontairement par une Mercedes dans le Xe arrondissement de Paris . Il est ensuite passé à tabac par une dizaine d’hommes et lacéré de coup de couteau. Il meurt quelques dizaines de minutes après le départ de ses agresseurs. La voiture est retrouvée le lendemain, incendiée dans un parking.

MHD avait été révélé en 2015 grâce à une vidéo postée sur youtube devenue vitale. L’artiste pionnier de l’afro-trap, mélangé de Hip-hop et de musique africaine, a vu sa carrière être freinée par ce règlement de compte.

Joël Musema

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *