Génocide dans l’Est de la RDC : Thierry Monsenepwo appelle la population à manifester pacifiquement

À travers un message publié sur son compte X, l’acteur politique congolais, Jean Thierry Monsenepwo a appelé la population Congolaise à manifester pacifiquement contre l’agression de la RDC par le Rwanda et à exprimer leurs préoccupations de manière constructive.

« Mes Chers citoyens de Kinshasa,
je comprends cette frustration que je partage et votre colère face à la situation alarmante à l’est du pays. Cependant, je vous appelle à manifester pacifiquement et à exprimer vos préoccupations de manière constructive » a-t-il lancé.

Thierry Monsenepwo a de même demandé au gouvernement Congolais à bien encadré les citoyens lors des manifestations pour ne pas entraver leur droit légitime.

« À la communauté internationale, je vous demande de ne pas rester silencieux face à cette crise. Votre soutien et votre intervention sont essentiels pour mettre fin à cette escalade de violence et pour aider à résoudre les conflits qui affligent notre nation »

a t-il insisté.

Ce communicateur d’Union Sacrée de la Nation, Thierry Monsenepwo fait appel au bon sens des congolais pour garder l’unité au cours de cette période tragique

« A nous congolais,ensemble, en travaillant dans le respect mutuel et en favorisant le dialogue entre nous, nous pouvons surmonter ces défis et œuvrer vers un avenir de paix et de prospérité pour tous les Congolais selon la vision du chef de l’Etat »

a t-il ajouté.

Depuis près d’une semaine la population Congolaise organise de manifestations pour dénoncer la guerre imposée dans l’Est de la République Démocratique du Congo par le Rwanda via ses supplétifs du Mouvement de 23 mars (M23).

Lire aussi  Échanges des voeux au Ministère de la Culture, Arts et Patrimoines : Catherine Kathungu renforce la culture du vivre ensemble et du partage

Les Ambassades de la France, des États Unies, de la Suisse et le bureau de la MONUSCO ont été pris d’assaut par les manifestants qui dénoncent l’indifférence de la communauté internationale face aux tueries de l’Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *