Union Sacrée : « Nous sommes prêts pour les élections et refusons une seule minute de retard » [Thierry Monsenepwosur]

Pour répondre aux doutes qu’installent les opposants au chef de la Population congolaise, Jean-Thierry Monsenepwo affirme que l’Union Sacrée de la Nation n’a également pas besoin d’un éventuel glissement après l’année électorale.

« Comme un seul Homme, derrière le chef de l’Etat, confortée par un bilan positif, nous, Union sacrée sommes prêts  pour les élections et refusons une seule minute de retard face à ce rendez-vous de 2023 qui ne sera que “ consécration ” pour notre famille politique », peut-on lire sur son post

https://twitter.com/ThierryMonse/status/1576865205467766785?t=e1MxMbtqHZNVwcTOpZZ27Q&s=19

Une déclaration qui accuse l’opposition de ne pas être à aller aux élections pour la conquête du Pouvoir. Les animateurs de l’Union Sacrée restent convenus qu’aucun opposant ou dissident de leur famille politique ne pourra faire face au Bilan du Premier Mandat de Félix Tshisekedi à la tête de la magistrature suprême.

Par ailleurs le Chef de l’État lors de son séjour aux États-Unis a déclaré que le calendrier électoral pourra s’établir en dernière minute après l’enrôlement de la population.

Noel Nzogu

Lire aussi  Politique : en discréditant Tshisekedi, Naanga se discrète

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *