Ituri : le gouverneur militaire promet d’ « arrêter » les politiciens qui battront campagne avec des propos « divisionnistes »

Une mise en garde vient d’être faite aux acteurs politiques par le gouverneur militaire de la province de l’Ituri, le lieutenant général Luboya N’kashama Johnny, à quelques heures avant le début de la campagne électorale fixée pour le dimanche 19 novembre 2023.

Le Chef de l’exécutif provincial de cette province sous état de siège explique que tout politicien qui tentera battre campagne avec des propos tendant à créer la division au sein des habitants de cette province, sera tout simplement arrêté et sans pitié.

Il l’a dit le 17 novembre 2023, au stade Amani de Bunia, lors de la cérémonie de la clôture d’une formation des policiers axée essentiellement sur les principes généraux de maintien de l’ordre du commandement opérationnel, des techniques et phasage de mission ainsi que de la conduite de manœuvre d’unité pendant le processus électoral.

Pour Luboya, seuls les candidats sans convenance tribale ou communautaire seront la bienvenue dans sa juridiction, une manière pour eux de permettre aussi à la population de continuer à vivre la paix qui tend déjà à être recouvrée.

Il faut rappeler que seuls les candidats présidents bénéficieront d’une sécurité très rapprochée de la part des services de défense et de sécurité sur toute l’étendue de la République.

Ismaël Kabuyaya

Lire aussi  SAMA 2 : « Bravo chère Kathy, la dame de notre culture »[Koffi Olomide à Catherine Kathungu Furaha]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *