JIF 2024 : Jean-Michel Sama Lukonde appelle les femmes à continuer à faire de « plaidoyer » pour encourager Félix Tshisekdi dans sa quête de la paix

Représentant le Chef de l’État, le chef de l’exécutif congolais, Sama Lukonde, a partagé les encouragements de Félix Tshisekedi aux femmes initiatrices du culte oeucumenique marquant la célébration de la journée internationale des droits des femmes dédiée aux victimes de l’Est de la République démocratique du Congo.

Dans son harangue, le Premier Ministre congolais, a passé les mots d’encouragements aux femmes pour cette initiative et témoigné du soutien du Chef de l’État, initiateur de la masculinité positive aux initiatives de cette journée qui a été célébrée à la Cathédrale du Centenaire protestant.

« Ce mot d’encouragement pour son double combat, combat pour la paix dont Félix Tshisekedi,ne ménage aucun effort et aujourd’hui je salue toutes les prières qui sont venues pour l’encourager dans cette quête pour la paix en République démocratique du Congo »

a souligné Jean-Michel Sama Lukonde.

Cette journée a été commémorée sous le signe du deuil en compassion aux victimes des atrocités de la guerre d’agression rwandaise à l’est de la République démocratique du Congo.

Une occasion faisant le larron, Sama Lukonde a appelé les femmes à doubler les efforts pour faire monter leur plaidoyer ainsi encourager le Chef de l’Etat dans cette quête de la paix.

« On a rappelé ici toutes les violences que nous connaissons à l’Est de la République démocratique du Congo, où nous voyons nos femmes, nos filles violentées, où nous voyons nos femmes et nos filles en errance à cause de cette guerre injuste, qui nous est imposée par le Rwanda à travers ses supplétifs du M23. Et je crois que les cris et prières qui ont été donnés ici seront entendus pour que finalement les bruits de bottes cessent dans cette partie de la République démocratique du Congo et partout ailleurs aussi où nous vivons des violences »

a-t-il déclaré.

Cette journée du 8 mars de cette année est célébrée sous le thème international : « Investir en faveur des femmes, accélérer le rythme ».

Lire aussi  Contentieux des candidatures à la Présidentielle : les regards rivés vers la Cour constitutionnelle ce vendredi

La Journée internationale des femmes (selon l’appellation officielle de l’ONU , également appelée journée internationale des droits des femmes par l’ONU Femmes et par certains pays ou régions est célébrée le 8 mars.

C’est une journée internationale mettant en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la fin des inégalités par rapport aux hommes.

La JIF est issue de l’histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain.

Silas MUNGINDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *