JIF 2024 : Catherine Kathungu appelle les femmes à « extirper » de la tutelle de l’homme et à effacer l’image « écornée » lui « imposée » par la société

La Ministre de la culture Art et Patrimoine, Catherine Kathungu a rendu hommage aux femmes congolaises pour leurs efforts dans la gestion du pays lors de la célébration du culte oeucumenique marquant la célébration de la journée internationale des droits des femmes.

Célébrée sous le signe du deuil en compassion avec les congolais de l’Est de la République démocratique du Congo victimes des atrocités de la guerre d’agression du Rwanda.

La Ministre de la culture congolaise a saisi cette occasion de son intérim à la tête du ministère de Genre, famille et enfant pour exprimer sa « solidarité » à l’égard des populations vivant dans la partie Est de la RDC.

Catherine Kathungu a ensuite appelé toutes les femmes à parler d’une seule voix pour faire entendre la cause du pays de Félix Tshisekedi.

Cette journée est célébrée sur le thème international : « Investir en faveur des femmes, accélérer le rythme ».

Partant de cette thématique, la patronne de la culture congolaise a fustigé le mutisme de la communauté internationale face à l’agression rwandaise.

« Cette journée est célébrée ici chez nous à un moment particulier de notre histoire, caractérisé par une guerre meurtrière nous imposée injustement par le Rwanda sous couvert de M23, depuis des décennies entraînant la mort des millions de nos compatriotes, le déplacement de centaine mamans, de nos sœurs et de nos filles et bébés,ainsi que de la destruction de notre flore sous le regard indifférent ou mieux avec la complicité de la communauté internationale »

s’est-elle indignée.

Catherine Kathungu a tout de même appelé les femmes congolaises à un « effort continu pour parvenir à effacer l’image écornée lui imposée par la société et l’extirper de la tutelle de l’homme »a-t-elle déclaré.

Lire aussi  RDC: C. Katungu Furaha soutient le forum national des ministres et chefs des divisions provinciales en charge du genre

Outre le Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde, plusieurs femmes membres du Gouvernement, les organisations féminines, les organismes internationaux ainsi que les différentes couches de la population ont pris part à cette célébration.

La Journée internationale des femmes (selon l’appellation officielle de l’ONU, également appelée journée internationale des droits des femmes par l’ONU Femmes et par certains pays ou régions est célébrée le 8 mars.

C’est une journée internationale mettant en avant la lutte pour les droits des femmes et notamment pour la fin des inégalités par rapport aux hommes. Cette journée est issue de l’histoire des luttes féministes menées sur les continents européen et américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *