Kinshasa: « Le développement est avant tout une question d’organisation »[Colette Tshomba aux femmes de la « Dynamique Maman nde Mobateli » de Kasa-Vubu

Très détendu comme à l’accoutumée, le week-end en relax loin des activités officielles, la députée nationale et Rapporteure adjointe du Bureau de l’Assemblée nationale, Colette Tshomba Ntundu a sensibilisé, samedi 08 Juillet, les femmes de la commune de Kasa Vubu, une municipalité située dans sa circonscription électorale de la Funa à Kinshasa sur l’entrepreneuriat.

Deja à 12 heures, heure de Kinshasa, la salle « Mugilagila » prévue pour la cérémonie était archicomble. Les femmes de la Dynamique « Maman nde Mobateli » section Kasa Vubu étaient venues en nombre incalculable écouter celle qu’elles appellent affectueusement la « Reine de la Funa ».

Devant ces centaines de femmes venues de tous les coins de la commune de Kasa Vubu, Colette Tshomba a, dans son speech, mis un accent particulier sur l’entrepreneuriat qui favorise l’indépendance financière. 

« Je suis ici pour vous dire que vous êtes des femmes braves. Une bénédiction pour notre pays la RDC. Mais entant que telles, vous avez une grande responsabilité celle de travailler activement pour le développement notre pays et sa prospérité. La femme est une créature bénie de Dieu. Je crois que ce pays peut connaître son développement si les femmes congolaises décident investir à fond, de donner le meilleur d’elles-mêmes. Nous devons nous battre pour relever le défi du développement de notre pays. C’est l’un des points importants de la vision de la Dynamique Maman nde Mobateli »

a dit Colette Tshomba pendant qu’elle sensibilisait les femmes de Kasa-Vubu.

Sur un ton d’enseignante comme à l’Université, Colette Tshomba a partagé aux femmes de Kasa Vubu quelques secrets pour un meilleur épanouissement financier.

Lire aussi  RDC : L'Asbl CADA encourage le Procureur Général de la République à poursuivre les députés Safu et Mukebayi pour incitation à la haine, à la violence et à la discrimination (Déclaration)

« Le développement est avant tout une question d’organisation. S’organiser dans le peu qu’on a tout en travaillant pour développer son projet, son Busness ou ses activités. Il y’a pas de la magie à faire pour développer son entreprise si ce n’est que de l’organisation et le sérieux à mettre dans le travail. C’est possible de partir de 20 Milles franc congolais comme fond de commerce et arriver à avoir un capital social chiffré en millions. Cela est possible grâce à un travail sérieux et organisé »

a t-elle dit

Et dans son élan d’apporter sa pierre à l’édifice dans le combat pour l’émancipation de la femme, la rapporteure adjointe du bureau de la chambre basse du Parlement s’est engagée à financer quelques projets des femmes de la commune de Kasa Vubu.

Il faut dire qu’après l’étape de Kasa Vubu C. Tshomba annonce poursuivre avec cette tournée dans toutes les communes de la FUNA, ce , dans le cadre de ses activités de vacances parlementaire.

Cc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *