Maluku : 9 morts signalés suite à une violence meurtrière par les Mobondo

La milice Mobondo a mené une attaque matinale dans la commune de Maluku, spécifiquement dans les villages de Kie et Yoso, provoquant la perte de 9 vies, ainsi que des dégâts matériels considérables, selon un conseiller du ministre provincial en charge des affaires coutumières de Kinshasa.

Ces violences s’inscrivent dans un conflit territorial ancestral entre les communautés Téke et Yaka, à l’origine de la formation de la milice Mobondo.

Initialement né dans la province de Mai-Ndombe, ce conflit s’est étendu aux zones périphériques de la capitale congolaise, avec des précédents tragiques enregistrés en juillet de cette année.

Lire aussi  Kinshasa: le Député National Ados Ndombasi et la Brigade ORANGE lancent l’Opération « SOMBELA MWANA KELASI BANC » à FUNA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *