Patrimoine : Catherine Kathungu Furaha dévoile une stèle érigée au Musée National de la RDC en l’honneur des femmes de l’Accord de Paix de Sun City

La Ministre de la Culture, arts et Patrimoine, Catherine Kathungu Furaha ne fait qu’imprimer une autre empreinte jamais expérimentée dans le secteur culturel en RDC qui lui permet de réécrire autrement l’histoire.

Alors que l’accord global et inclusif de Sun City totalise 20 ans depuis sa signature le 16 décembre 2002, Catherine Kathungu Furaha a procédé au dévoilement d’une stèle des noms des femmes ayant joué les rôles importants pour l’aboutissement du processus de 1998 jusqu’en 2003 avec la Transition de 1+4 avec Joseph Kabila Kabange comme président de la République et Jean-Pierre Bemba, Azarias Ruberwa, Hierodia, Abdoulaye Yerodia Ndombasi et Z’ahidi Arthur Ngoma, tous Vice-présidents.

Le Musée National de la RDC, où s’est tenue cette soirée, a été choisi pour l’implémentation de cette stèle en raison son rôle principal de conservation et de protection des patrimoines.

Catherine Kathungu Furaha a fait savoir que la cérémonie de ce jour contribue à l’archivage et reconnaissance de l’histoire et les prix que bénéficient les femmes concernées entrent dans le cadre de la Culture et du Patrimoine.

« À l’ère du Numérique, les hommes et les femmes doivent suivre les expositions qui permettent de renforcer le temps de partage. Les artistes sont appelés à immortaliser ces légendes dans la musique, la sculpture, la peinture, la littérature en faisant des portraits, les cineastes doivent jouer des film dans l’art visuel, le théâtre, la bande dessinée, les jeux vidéo tous les médias doivent être utilisé »

a plaidé la Ministre de la Culture
Ève Bazaiba, Ministre d’État de l’environnement et développement durable, avec Catherine Kathungu Furaha, Ministre de la Culture, arts et Patrimoine, toutes deux membres du Gouvernement Sama Lukonde

Pour Catherine Kathungu Furaha, les congolais doivent renforcer la Culture de visite des musées et des sites historiques pour aller à la rencontre avec l’histoire.

Lire aussi  Assemblée nationale : Colette Tshomba sort par la grande porte (remise et reprise)

Ladite cérémonie a été convoquée à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme Africaine, et la pensée a été tournée vers ces femmes qui ont démontré leur dynamisme et détermination lors de leur participation aux assises de la Signature de l’Accord Global et Inclusif de Sun City en Afrique du Sud.

Elles voulaient se rendre de compte de l’effectivité de la restauration de la paix dans leur cher et beau pays malgré les humiliations et les entraves qu’elles ont fait preuve.

Un film de 15′, conçu par l’ONG « Salama Women’s Institue », qui raconte l’histoire de la participation féminine à l’accord global et inclusif, a été projecté dans la salle devant l’auguste assemblée.

Pour avoir écrit l’histoire de la paix en République Démocratique du Congo en lettres d’Or, ces femmes, qui certaines ont passé l’arme à gauche et d’autres encore actives, ont bénéficié des brevets de mérite et de reconnaissance à leur sacrifice au nom de la Paix en RDC.

Pendant qu’elle dévoilait la stèle des femmes de Sun City, Catherine Kathungu Furaha a déclaré que cette oeuvre inspire et doit être reproduite pour d’autres domaines où les femmes et hommes congolais ont également participé à l’histoire de la RDC.

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *