Problématique d’Audit externe du Fichier Électoral : « C’est criminel d’imposer aux Congolais des électeurs fictifs » [Martin Fayulu]

Le bras de fer entre Martin Fayulu et le Président de la centrale électorale est loin d’être terminé.

Ce Mercredi 19 juillet, le candidat malheureux à la dernière présidentielle, Martin Fayulu a ténu une déclaration sur son compte Twitter concernant la problématique de l’audit externe du fichier électoral de la CENI.

Pour ce candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2018, aucune chose ne demeure secrète éternellement, il persiste à sa position d’examiner ce fichier électoral avant que sa famille politique dépose les candidature.

« Rien ne reste secret éternellement. Que M. Dénis Kadima de la CENI nous dise, combien d’électeurs se trouvent dans son fichier: 43.955.181, 50.000.000 ou 55.000.000 ? C’est criminel d’imposer aux Congolais des électeurs fictifs. Seul l’audit externe que nous exigeons pourra fiabiliser le fichier électoral »

a t-il déclaré

Pour rappel, lors d’une rencontre avec le président de la Ceni, Martin Fayulu avec d’autre leaders de l’opposition, Matata Ponyo, Delly sesanga avaient exigé le deuxième audit externe du fichier électoral de la Ceni mais La plénière de la centrale électorale n’avait pas jugé utile le deuxième audit externe du Fichier électoral.

Joël MUSEMA (Stagiaire)

Lire aussi  Législatives en RDC : la CENI annule les suffrages de 82 candidats dont certains appartenant à l'Union Sacrée de la nation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *