PTNTIC : Du 5 au 16 mars, la ville de Matadi abrite la formation sur la gouvernance et la planification des infrastructures TIC

Le Ministère des PTNTIC en RDC en étroite collaboration avec le Programme d’Appui à la Gouvernance des Infrastructures Nationales et Régionales en Afrique Centrale (PAGIRN-PPTIC) organisent des sessions de formation sur la Gouvernance et la Planification des Infrastructures TIC.

Dans un communiqué rendu public ce samedi 9 mars, le ministère des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication, indique l’objectif de la présente formation qui est de disposer dans chacun des pays concernés des personnes-ressources capables d’assumer le suivi de mise en œuvre des programmes et projets des infrastructures nationales et régionales des TIC.

« Les formations se tiennent à l’hôtel FORMOZA à Matadi dans le Kongo Centrale et ce, du 5 au 10 mars 2024 pour les sessions sur la Gouvernance des Infrastructures TIC et du 11 au 16 mars pour les sessions de Formation en planification des Infrastructures TIC. Le projet PAGIRN -PPTIC bénéficie de l’appui financier et stratégique de l’Union Européenne. Il propose aux pays de la région d’Afrique Centrale un appui à la Gouvernance des infrastructures régionales et nationales en termes de renforcement des capacités de gestion, de planification, de recherche et de plaidoyer des opérateurs soutenus »

lit-on dans ce communiqué.

Cette formation propose également la mise en œuvre des activités structurantes, spécifiques aux secteurs des transports, de l’énergie, des technologies de l’information et de la communication.

Dans le cadre du PAGIRN, un volet renforcement de la prospective et de la planification des TIC a été retenu afin d’assurer l’atteinte des objectifs visés, à savoir : l’amélioration de la compétitivité des économies en Afrique Centrale et le développement social en renforçant les conditions administratives et juridiques de mise en œuvre des TIC.

Lire aussi  Rapatriement du siège de l'UAT à Kinshasa : Le secrétaire général John Omo de nouveau reçu par Kibassa Maliba

PAGIRN œuvre dans six pays de la zone Afrique Centrale : Cameroun, Gabon, Congo, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo et Tchad.

Pour la mise en œuvre de ce volet, le choix s’est porté sur l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY) qui dispose d’un pôle technologique sur les Technologies de l’Information et de la Communication pour assurer la coordination de l’Unité de Gestion du Projet (UGP). L’ENSPY est appuyée par l’Ecole Nationale Supérieure des Postes, Télécommunications et TIC (SUPPTIC) de Yaoundé.

Le volet « Prospective et Planification des TIC en Afrique Centrale » comporte plusieurs composantes dont celle qui porte sur le développement du capital humain. Celle-ci regroupe deux activités relatives à la formation des parties prenantes sur les thématiques de “Gouvernance des infrastructures TIC” et de “Planification des infrastructures TIC”.

Shukrani MBILI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *