RDC : « La Patrouille Financière de Jules ALINGETE ne sert plus à rien et ne peut prévenir un détournement ou vol: cas de la SNEL » [ Dénonciation de John Lungila ]

Un scandale viral d’une alerte de détournement des fonds publics à plusieurs millions de dollars signalé à la Société Nationale d’Électricité (SNEL) par les inspecteurs de l’inspection Générale de Finances (IGF) laisse à désirer étant donné que le dit détournement a été certainement exécuté pendant que les même inspecteurs avaient le contrôle total de la gestion de cette entreprise publique sous surveillance de l’IGF. C’est l’attention que veut attirer le Journaliste d’investigation John Lungila qui se trouve actuellement en exil au Canada.

Dans un message de dénonciation adressé au responsable du Média en Ligne Infos-Express.com, l’ancien Directeur des Programmes de la chaîne thématique de l’éducation Éduc Télévision, John Lungila estime que la Patrouille Financière de l’IGF ne sert plus à rien. Voici ledit Message exclusif :

« Bonjour Noël! Une question me taraude l’esprit mais je ne trouve pas de réponse. Mais comment expliquer que l’on parle de plusieurs millions de dollars détournés à la Snel alors que cette société est sous patrouille financière ? À quoi alors a servi cette patrouille permanente et concomitante d’IGF ? Soit alors ces inspecteurs commis à la Mission à la Snel sont aussi complices ? On nous dira sûrement que ces détournements ont été organisés bien avant l’arrivé de la patrouille. Très bien. Mais si c’est le cas, que l’on nous explique pourquoi est ce que le scandale n’a été finalement mis à nu qu’au moment où le Comité de Gestion est mis hors mandat par l’ordonnance du Chef de l’État ? Deux conclusions s’imposent: soit la patrouille financière ne sert à rien, car on vole plus quand elle est dans une société, soit alors les inspecteurs de l’IGF sont complices, mais trop puissants de part leur Chef pour répondre devant l’organe de la loi eux aussi »

a t-il écrit.

Jules ALINGETE associé indirectement au scandale !

Après avoir réceptionné ce message alarmant, la rédaction a joint l’expéditeur qui intensifie en ces termes :

« Quand ils disent que c’est ALINGETE l’auteur du rapport, là encore c’est très grave et à mon avis je pense ceci : Justement il est l’auteur du rapport alors que chaque dollars dépensés à la Snel se fait avec le consentement des inspecteurs de l’IGF en mission au sein de cette société. Donc ils ont accordé la sortie des fonds détournés ? Alors à quoi sert cette patrouille financière concomitant si ça ne peut pas prévenir le vol ?»

s’est-il questionné.

John Lungila, aujourd’hui victime des allégations « mensongères » sur sa vie privée par des va-nu-pieds ne maîtrisant nullement le parcours et les batailles de ce chevalier de la plume, à cause de ses tweets précédents dont on peut lire ici :

Alors que les résultats opérés par l’IGF sont brandis comme la meilleure réussite du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo au cours de son premier mandat, ce scandale à la SNEL pourrait par contre dévoiler l’hypocrisie de la patrouille financière pour n’avoir pas dénoncé à temps le détournement des milliers de dollars qui voit le jour après seulement un mois de l’installation du Nouveau Comité.

Lire aussi  Flash : 5 balles administrées au Webmaster du Média en Ligne « Dynamiqueinfos.com » par des bandits à Kintambo, Laptop emporté

Noel Nzogu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *